La Première lance le prix du roman graphique!

La Première lance le prix du roman graphique!
11 images
La Première lance le prix du roman graphique! - © Tous droits réservés

Après le Prix Première, décerné chaque année à l'auteur d'un premier roman, La Première lance un nouveau prix littéraire, encore plus particulier. Sur la base d’une liste de finalistes établie par des journalistes spécialisés en bande dessinée de la RTBF, un jury (composé d’auditeurs, de libraires et de personnalités de la RTBF) sera appelé à se prononcer dans le courant du mois d'août. 

 

- La liste des 10 romans graphiques sélectionnés -

 

  • Les gueules rouges, de Jean Michel Dupont et Eddy Vaccaro (Glénat BD)

L’été 1905, en tournée dans toute l’Europe, le cirque de Buffalo Bill s’arrête à Valenciennes. Un événement considérable pour la population locale et l’occasion pour Gervais, un gamin qui travaille au fond de la mine, d’élargir son horizon. De sa rencontre poignante avec des Sioux du cirque va naître une terrible erreur judiciaire quand ses amis indiens sont accusés d’un meurtre sauvage... 

  • Paiement accepté, d'Ugo bienvenu (Denoël)

Charles Bernet travaille au couronnement de 30 années d'une carrière glorieuse en préparant son prochain film, basé sur un scénario mûri depuis sa jeunesse. Le tournage commence, mais un brutal accident de train l'interrompt, laissant Charles paralysé sur un lit d'hôpital.

  • Corps sonores, de Julie Maroh (Glénat BD)

À Montréal, comme partout ailleurs, les couples se font et se défont. Les individus s’attirent, se repoussent, dans une perpétuelle valse des corps. Dans cette même ville s’entrecroisent des destins à la fois différents et semblables, liés par ce sentiment indescriptible : l’amour.

  • Rocco et la toison, de Vincent Vanoli (L'Association)

Rocco est un récit d'apprentissage. Sans case, sauf quand l'histoire est dans l'histoire, Vanoli nous narre, à la manière d'un Giotto à la fois expressionniste et chinois, les tribulations sinueuses du naïf Rocco qui, au sortir de ses études, s'en va parcourir le monde dans un Moyen-Âge de fabliaux.

  • Idéal Standard, de Aude Picault (Dargaud)

Claire, trentenaire, infirmière en néonatalogie, voit défiler ses relations amoureuses et désespère de construire un couple – le vrai, le bon, l'idéal. En choisissant de vivre avec Franck, elle croit enfin y être arrivée. Mais la réalité standardisée de ce qui l'attend n'est pas à la hauteur...

  • Une sœur, de Bastien Vives (Casterman)

C’est sur la route des vacances que Antoine, son frère et ses parents apprennent que Sylvie, une amie de la famille, a perdu son bébé. Pour la réconforter, ils invitent Sylvie et sa fille Hélène à les rejoindre dans leur maison de vacances du Morbihan. Hélène a 16 ans, Antoine 13, entre ces deux-là une amitié va naître. Et plus encore.

  • Shangri-la, de Mathieu Bablet (Ankama)

Dans un futur lointain, les hommes vivent dans une station spatiale loin de la Terre. La station est régie non pas par un gouvernement, mais par une multinationale à qui est voué un véritable culte. En apparence, tout le monde semble se satisfaire de cette " société parfaite ". Dans ce contexte, les hommes veulent repousser leurs propres limites et devenir l’égal des dieux.

  • Etunwan, de Thierry Murat (Futuropolis)

13 juin 1867. Joseph Wallace est photographe à Pittsburgh. Marié et père de deux enfants, son quotidien de portraitiste de notables, lui assure un revenu confortable. Et pourtant, le voilà dans le train pour Saint-Louis afin rejoindre une mission d'exploration scientifique qui prendra route vers les immenses territoires à l'ouest du Mississipi. Ce voyage et particulièrement sa rencontre avec les Indiens Sioux Oglalas, va bouleverser sa vie et la pratique de son art…

  • Le dessein, de Jonathan Munoz (Glénat)

"Nous n’avons pas retenu votre projet car il ne correspond pas à notre ligne éditoriale." Tous les matins, ce jeune auteur reçoit la même lettre de refus déprimante… Mais alors qu’il croit être tombé dans les abysses de la loose attitude, il fait la rencontre, déterminante, d’un vieux bonhomme aux allures de clochard, qui lui fait la surprenante proposition de le guider sur le chemin du parfait auteur de BD.

  • Les voyages d’Ulysse, d’Emmanuel Lepage (Daniel Maghen)

Jules Toulet, peintre obscur de la fin du XIXeme siècle, a perdu sa muse Anna. Il traîne dans Istanbul et tente de retrouver la créativité de ses années de jeunesse. Le cœur dévasté et les poches vides, il embarque alors sur L’Odysseus, le navire du mystérieux capitaine Salomé, qui l’accepte à bord car elle s’intéresse à la peinture.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK