Foncez dans la nature : elle vous fait beaucoup de bien!

La nature qui nous fait tant de bien.
La nature qui nous fait tant de bien. - © Tous droits réservés

Nous faisons partie de la nature et nous avons tout intérêt à en prendre soin afin d’assurer notre survie. Mais au-delà de cet aspect vital, qu'en est-il du lien entre la nature et de notre bien-être ? Ilios Kotsou nous explique toutes ses vertus.

Selon Henri David Thoreau, un philosophe naturaliste, " la nature s'occupe à chaque instant de votre bien-être. Elle n'a pas d'autre fin. Ne lui résistez pas " .

L’écothérapie, nouveau courant en psychologie, propose d’associer nature et santé mentale. Avec ce type de thérapie, c’est la nature qui a pour rôle de reposer notre esprit et d’améliorer nos compétences cognitives comme la mémoire.

La nature favorise également la connectivité entre différentes zones cérébrales et serait, de ce fait, bonne pour notre santé. Le contact avec la nature permet aussi d’augmenter le sentiment de confiance en soi et de baisser celui de tristesse.

Un exemple d’écothérapie est le Shinrin Yoku - littéralement "bain de forêt" - une marche lente en forêt qui est de plus en plus mise en avant au Japon comme une forme de médecine préventive. Ce type de marche propose de porter attention à la fraîcheur de l'air, aux couleurs et aux sons.

Les bienfaits de la nature

Dans notre monde ultra connecté, la nature a pour avantage de nous reconnecter à nos sens, notre présence, mais aussi à notre intériorité. Elle nous émerveille et nous ouvre les yeux sur l’importance de l’interdépendance.  

  • La nature pour favoriser l’émerveillement

La beauté de la simplicité de la nature nous reconnecte au sentiment d’émerveillement, on peut s'émerveiller facilement devant ses splendeurs et créer ainsi des émotions positives.

  •  La nature pour pour favoriser l’humilité

Grâce à sa beauté et son immensité, la nature peut aussi nous faire nous sentir humble et remettre alors notre vie et nos difficultés en perspective. 

Que faire concrètement ?

Même des contacts relativement brefs avec la nature peuvent déjà nous aider à contrebalancer les effets nuisibles des transports, de la pression au travail et du bruit rencontré par la grande majorité des citadins.

On peut donc entamer des " cures de nature ", se promener régulièrement dans des espaces naturels : campagne, montagne, mer. Il faut aussi privilégier des moments où l’on peut s’imprégner d’un environnement sonore naturel en coupant simplement sa sonnerie de téléphone par exemple. Ilios Kotsou suggère aussi de prendre soin de l’environnement, de fréquenter et soigner nos espaces verts communs, de s’entourer de nature au maximum (potager, plantes). Enfin on peut aussi s’entourer d’animaux comme des poules, chèvres ou lapin pour rapprocher la nature de soi.

 

Réécoutez les conseils d'Ilios Kotsou dans Weekend Première

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK