La musique adoucit les moeurs

La musique adoucit les moeurs
La musique adoucit les moeurs - © Tous droits réservés

Ce dimanche, dans Week-end Première, Ilios Kotsou nous parle des nombreux bienfaits de la musique. 

La musique fait partie de notre vie. Elle nous plonge, tantôt dans la joie, tantôt dans la mélancolie. Tout d'abord, la musique est un langage universel qui communique quelque chose pour la plupart d'entre nous. 5% de la population quant à elle ne pourrait pas reconnaître ni apprécier la musique. 

D'après les archéologues et historiens, toutes les cultures, anciennes ou modernes ont produit de la musique et y sont sensibles. Un des premiers instruments retrouvé est une flute en forme de vautour qui date de plus de 5000 ans, du temps de Neandertal.

Elle nous fait voyager car elle imprègne et raconte chacune des cultures de ce monde, Platon disait d’ailleurs : "Si on veut connaître un peuple, il faut écouter sa musique." Etant donné l’énorme richesse des styles musicaux actuels, nous pourrions étendre la phrase de Platon et dire "Si l’on veut connaître quelqu’un, intéressons-nous à ce qu’il écoute".

Un vecteur d'émotions

De nombreuses études scientifiques nous montrent à quel point la musique est un puissant inducteur d'émotions. Les scientifiques se demandent à quoi sert la musique en matière d'évolution. Kant disait d'ailleurs : "La musique, c'est le langage des émotions". 

Fait intéressant, les zones cérébrales des émotions musicales ne sont pas distinctes des zones des autres émotions. Le pouvoir de la musique de susciter des émotions est d’ailleurs bien exploité dans les publicités ou les films. Les mères qui bercent leurs enfants en leur chantant des mélodies calmantes ou apaisantes le savent bien aussi.

Des bienfaits sur la santé

La musique a des effets bénéfiques sur la santé et de nombreuses études le prouvent. 

Comme le note Oliver Sacks, important neurologue et auteur du livre Musicophilie : "une musique convenablement sélectionnée est capable d’apporter beaucoup plus aux patients, en termes d’orientation et d’ancrage, que la plupart des autres thérapies".

Aujourd’hui la musique n’est plus uniquement une source de divertissement, elle s’insère également dans le domaine médical et ses effets sont très prometteurs.  

A titre d'exemple, une étude menée par Bradt et son équipe en 2015 a mesuré l’impact d’interventions basées sur la musique pour des patients atteints du cancer. Les patients ont tous bénéficié de deux types d’interventions, la première consistait à faire de la musique avec un thérapeute musicien, la deuxième consistait simplement à écouter de la musique pré-enregistrée. Avant et après chaque intervention, les patients complétaient des questionnaires relevant leur état émotionnel (humeur, anxiété, douleur). Les résultats ont montré que les deux types d’interventions avaient un effet équivalent bien que 77% des participants a dit préférer l’activité "active" où ils faisaient eux-même la musique. Suite à l’analyse des questionnaires, la musique a contribué à améliorer la gestion des symptômes ainsi qu’une reconnexion à ses émotions et à sa propre force intérieure ce qui avait des aspects positifs mais aussi des aspects plus difficiles (souvenirs douloureux).

Musique et spiritualité

Est-il possible de parler de musique sans évoquer les voyages intérieurs auxquels elle nous invite ?

Quelle que soit sa forme, la musique nous emmène au plus intime de nous-même et nous fait aussi toucher l'infini. La musique favorise les liens avec nous même, avec les autres et avec ce qui nous dépasse.

Quand les musiciens sont portés par la même vague, que le public est emporté, on touche à quelque chose qui tient du spirituel : le lien à la vie intérieure, la connexion au sensible, à notre humanité, à la beauté de la vie.

Ce lien entre musique et spiritualité, nous le retrouverons lors des prochaines Journée Emergences "Changer de regard", les 7 et 8 septembre 2019 à Bozar. Y seront notamment présents Mathieu Ricard, Alexandre Jollien et Virginie Maris tout comme les grands musiciens Julien Brocal et Jean-Paul Dessy. Infos et inscriptions sur www.journeesemergences.org

Ilios Kotsou est Docteur en psychologie et Maitre de Conférences à l'Université Libre de Bruxelles, il analyse chaque semaine un thème fondamental de nos vies quotidiennes. Retrouvez-le sur son blog, sur sa page Facebook et tous les dimanches dans Week-end Première.

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK