La grande promenade de René Guiette

La grande promenade de  René Guiette
La grande promenade de René Guiette - © Tous droits réservés

Artiste protéiforme, René Guiette évolue successivement de 1918 à 1976 entre expressionnisme flamand, cubisme, post-cubisme et art brut pour se consacrer ensuite dans une abstraction lyrique pure, où seulement couleur et signe font oeuvre. Parmi ses proches, on peut citer Pierre Alechinsky, Jean Dubuffet, Lucio Fontana, Fernand Léger, Georges Mathieu, Arnaldo Pomodoro et Antoni Tapiès pour les plasticiens, mais aussi Blaise Cendrars, Paul Eluard, Max Jacob, Henri Michaux et Jean Tardieu pour les auteurs.

Sensible à l’architecture, il demande à Le Corbusier de réaliser sa maison à Anvers. Première commande du fameux architecte à l’étranger, " les Peupliers " (reconnue patrimoine de l’UNESCO depuis juillet 2016) seront achevés en 1926 et vont inspirer l’esthétique de René Guiette tout au long de sa vie.

Une huile de Mathieu et une œuvre sur papier de Degottex, issues du Fonds Neirynck géré par la Fondation Roi Baudouin, sont actuellement exposées en regard des œuvres de René Guiette au Maurice Verbaet Art Center à Anvers.

La Grande Promenade est également visible dans cette exposition monographique qui permet de découvrir la richesse de l’univers artistique du peintre anversois et l’évolution de son cheminement.

Jusqu’au 29 octobre au Maurice Verbaet Art Center (Anvers).

 

Invitée : Camille Brasseur , historienne de l’Art et commissaire d’expositions

Collaboratrice scientifique de l’Université Libre de Bruxelles.

 

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK