La curiosité n'est pas un vilain défaut

Si l'on s'en réfère à la définition de la curiosité, il y a tout d'abord un aspect positif. Il s'agit de la tendance à apprendre des choses. Il y également un côté négatif qui se rapproche de l'indiscrétion. Le désire de savoir les secrets, les affaires d'autrui. 

Selon Ilios Kotsou, la curiosité est une vertu qui n'est pas assez valorisée à l'heure actuelle. La curiosité est en partie innée mais elle se travaille, elle s'apprend et surtout, elle comprend trois dimensions. 

La curiosité en trois dimensions

Premièrement, l'exploration joyeuse. C'est l'envie, la motivation à aller chercher des savoirs et des nouvelles expériences. 

Deuxièmement, la possibilité de tolérer le stress pour pouvoir se mettre en contact avec l'inconnu. Cette dimension se confond avec l'anxiété. 

Troisièmement, la curiosité sociale. L'envie de savoir ce que les autres pensent et font. Pour ce faire, il faut observer, écouter et parlé avec autrui. 

Que dit la science ?

La curiosité, au niveau scientifique, a plusieurs effets sur nos capacités sociales :

  • Elle stimule la créativité. Une personne curieuse aura d’avantage d’humour et une forme de penser non conventionnelle. Cette personne sera moins sur la défensive et moins critique.
  • La curiosité améliore la qualité de relations. Elle permet de développer un état d’esprit ouvert et curieux.
  • Finalement, le fait d'être curieux serait un antidote à la l’agressivité.

Les conseils d'Ilios

Il est donc primordial, selon Ilios Kotsou, que la curiosité soit mise au service des parents et apprise à leurs enfants. Il faut valoriser ces traits-là. 

La curiosité est une belle qualité. Elle permettra de former les adultes de demain. Il faut rester ouvert et développer son cabinet de curiosités internes. Regarder avec le regard du débutant et s'intéresser à tout. Partir à la chasse au savoir, de soi-même et du monde.

Ilios Kotsou est Docteur en psychologie et Maitre de Conférences à l'Université Libre de Bruxelles, il analyse chaque semaine un thème fondamental de nos vies quotidiennes. Retrouvez-le sur son blog, sur sa page Facebook et tous les dimanches dans Week-end Première.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK