L'usage des écrans est-il en train de nous rendre myopes?

Les écrans sont-ils en train de rendre nos enfants myopes ? Cette déformation de l’œil qui complique la vue est de plus en plus souvent diagnostiquée. En Europe, les vingtenaires sont deux fois plus nombreux à être myopes que les cinquantenaires. Et le phénomène est en train de s'accélérer depuis 10 ans. Les chercheurs s'inquiètent d'une épidémie liée à l'usage des nouvelles technologies.

De plus en plus de jeunes portent des lunettes pour corriger leur myopie. A tel point qu'elle devient un enjeu de santé publique. Les compagnies d'assurance commencent, d'ailleurs, à s'y intéresser en identifiant une série de facteurs de risques à une myopie dite comportementale.

Le site theconversation.com,  qui vulgarise des travaux universitaire, reprend les travaux d'un professeur canadien, Langis Michaud, de l'Université de Montréal, sur la question. Qu'est-ce qui a changé dans notre environnement pour expliquer cette épidémie de myopie ? Réponse du professeur d'optométrie : les technologies. On constate la progression la plus rapide des problèmes visuels depuis l’arrivée du smartphone en 2007.

Pourquoi l'usage d'un écran peut dégrader notre œil 

L’appareil en soi n’émet pas de radiation nocive mais il oblige son utilisateur à lire à 20 cm au lieu de la distance normale de 45 à 50 cm. Or, lire de trop près multiplie le risque de myopie par 8.

L’éclairage ambiant joue également un rôle puisque l’usage de fluorescents (comme dans les classes) favorise également la myopisation. Lorsque l’on utilise une tablette dans un tel environnement, l’effet se décuple. Les écrans rétro-éclairés provoquent des aberrations chromatiques. La lumière bleue qui s'en dégage a une longueur d'onde plus courte que d'autres. Elle parvient plus alors rapidement à l’œil, générant une forme de déséquilibre qui stimule la myopie.

Les plus jeunes jouent  moins à l’extérieur qu'auparavant. Or, l’exposition à la lumière du jour a un effet protecteur contre la myopie.

Quelles précautions?

Les recommandations sont: éviter tout écran jusqu'à 2 ans et limiter à une heure par jour jusqu'à 5 ans. Les impacts peuvent être moindres si on observe une pause de 2 minutes après 30 minutes d’utilisation et éviter toute exposition au moins 1 heure avant le sommeil.

L’exposition à la lumière du jour peut être optimisée en marchant pour se rendre à l’école ou en ayant des activités sportives régulières à l’extérieur. Un minimum de 45 minutes par jour doit être visé.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK