L'héritage politique et social du génocide de 1915 en Turquie

L' héritage politique et social du génocide de 1915 en Turquie
2 images
L' héritage politique et social du génocide de 1915 en Turquie - © Tous droits réservés

Quel est l’héritage politique et social du génocide de 1915 en Turquie aujourd’hui ?

Laure Marchand, journaliste et spécialiste de la Turquie, co-auteur du livre La Turquie et le Fantôme arménien (Actes-Sud) a sondé la mémoire du génocide dans la Turquie d’aujourd’hui. Des descendants des survivants, Arméniens convertis à l’islam, de Justes turcs qui ont sauvé des Arméniens, des témoignages enfouis dans le silence, aux traditions et aux églises qui ont survécu à un siècle de déni et d’hostilité. D’Istanbul à la frontière irakienne, de la mer Noire à la Méditerranée, les preuves du génocide ont survécu à des générations de négation et de déni.

Même si des Turcs se battent courageusement contre l’idéologie officielle, à l’instar de Taner Akçam, qui préface ce livre, la société turque parait hantée par un passé qui ne passe pas.

A l’occasion de la commémoration du génocide des Arméniens, la Fondation Boghossian accueille une après-midi de conférences sur le thème Le génocide de 1915, quelles répercussions contemporaines?, le mercredi 26 avril 2017, organisée par le Comité des Arméniens de Belgique en partenariat avec l’Union Générale Arménienne de Bienfaisance et le Centre Communautaire Laïc Juif.

 

La Turquie et le Fantôme arménien

Le premier génocide du xxe siècle reste impuni. La Turquie continue de nier les massacres de centaines de milliers d’Arméniens ottomans pendant la Première Guerre mondiale et s’efforce d’effacer les traces de ce crime.


Présents en Turquie depuis bientôt une décennie, deux journalistes, Laure Marchand et Guillaume Perrier, ont mené une vaste enquête de terrain – une première – sur la mémoire du génocide dans la Turquie d’aujourd’hui. 


À deux ans du centenaire des massacres, ces récits, ces reportages et ces rencontres dessinent le portrait d’un pays malade de son négationnisme, hanté par ce passé qui ne passe pas. 

Et la position de la Belgique face au génocide arménien ? 

VIDEO - JT du 18/06/2015

Et aussi

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

Recevoir