L'eau, une nouvelle mode ?

L'eau, une nouvelle mode ?
L'eau, une nouvelle mode ? - © Tous droits réservés

L’eau est intrinsèquement nécessaire à toute notion de vie. Elle constitue 60% du corps humain, recouvre plus de 70% de la planète... On la consomme plate ou pétillante, en bouteille ou depuis le robinet... Mais sachez qu’elle ne se boit plus n'importe comment.

Une nouvelle spécialité

Toutes les eaux ne se marient pas avec tous nos plats. Quand on passe à table, selon le menu, tout comme pour les vins, il faut savoir bien choisir son eau. Car elles ont aussi des notes gustatives et un breuvage mal choisi pourrait gâcher le goût d'un mets. Voilà pourquoi des sommeliers spécialisés dans ce domaine – il y en a de plus en plus - recommandent des eaux sans nitrate pour les repas. En dehors, suivant vos besoins et votre régime, laissez-vous aller à des eaux plus intenses, avec une minéralité plus forte.

Les eaux à la mode

Comme les vins, les eaux connaissent des modes. Aujourd’hui, ce sont les nordiques qui ont la cote. Majoritairement originaires de glaciers ou du désert central de Norvège, elles sont plus salines que les autres et certains y détectent quelques notes d'agrumes. Egalement à la mode, les eaux japonaises. On les dit " soyeuses " avec des odeurs végétales et florales. Actuellement, c’est d'Italie que vient le nec plus ultra.  Il s’agit d’une eau minérale issue des Dolomites à laquelle on ajoute 150 milligrammes d'oxygène par litre. Riche en calcium et magnésium, elle est surnommée " L'eau des sportifs " et servie très fraîche, elle permet de diminuer le rythme cardiaque et accélère la circulation du sang.

Pour plus d’informations, réécoutez la chronique de Nicolas Buytaers ci-dessous. Vous pouvez aussi pousser vos recherches plus loin en vous procurant le dix-huitième numéro du magazine Beef.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK