L'art de ne rien faire pour se sentir bien

temporary-20180701103358
temporary-20180701103358 - © Tous droits réservés

Et si nous prenions le temps de prendre le temps ? Pour cette dernière chronique de la saison, Ilios Kotsou nous fait découvrir la "dolce farniente", ou "l’art de ne rien faire". Retour sur un mode de vie qui laisse la place à la créativité et à la rêverie.

L’étymologie du mot "farniente", qui nous vient d’Italie, en dit long : "ne rien faire". Pris dans un rythme de vie frénétique, nous fonctionnons bien souvent uniquement sur le mode "faire". Notre "to do list" est remplie d’un ensemble d’échéances, de rappels, que ce soit pour le travail ou l’organisation familiale. Pour certains d’entre nous, il n’est pas évident de se mettre en pause, même en vacances. Qui n’a jamais planifié ses vacances sur ce même mode, celui de l’efficacité, de la rentabilité : voir un maximum de "choses" en un minimum de déplacements… Ce mode "faire" est en fait très instrumental : nous sommes en attente d’un résultat, tout doit servir à quelque chose, tout doit être "utile". L’expérience ne vaut alors plus pour elle-même, dans le moment présent, mais pour ce qu’elle peut apporter plus tard. Une expérience qui peut facilement nous mener à l’insatisfaction et au stress.

Passer du mode "faire" au mode "être"

Pris dans un rythme de vie frénétique, nous fonctionnons bien souvent uniquement sur le mode "faire". Il est pourtant parfois bénéfique de ne rien faire et laisser son cerveau s’ouvrir à des pensées que l’on n’aurait pas en temps normal, dans un mode de vie où priment rentabilité et efficacité. "Sortir du mode "faire" pour être davantage dans le mode "être , c’est redonner sa valeur à l’expérience en elle-même. C’est laisser la place à la créativité et la rêverie. Laisser place à notre vie, à l’instant présent. Le mode "être" nous invite à nous connecter à notre humanité, à ce qui donne du sens à notre existence " affirme Ilios Kotsou.

Bénéfique pour tous

Ne rien faire et être en connexion avec ses cinq sens constitue également un mode de vie qui nous invite à prendre soin de nous pour mieux prendre soin des autres et de la vie : "Il est nécessaire de se rendre compte que quand on ne fait rien on prend soin de nous et en même temps des autres".

Journées Emergences

Prendre soin de la vie, c’est justement le thème des 10èmes journées Emergences qui auront lieu à la rentrée, avec notamment Frédéric Lenoir, Christophe André, Alexandre Jollien, Céline Alvarez et Matthieu Ricard. Retrouvez Ilios Kotsou le dimanche 9 septembre à Bozar pour cette grande journée du développement personnel engagé et citoyen.

Ilios Kotsou est Docteur en psychologie et Maitre de Conférences à l'Université Libre de Bruxelles, il analyse chaque semaine un thème fondamental de nos vies quotidiennes. Retrouvez-le sur son blog, sur sa page Facebook et tous les dimanches dans Week-end Première.

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK