Journal du Web : une rappeuse indienne fait plier le géant Unilever

Une rappeuse indienne a fait plier la multinationale Unilever. Dans un clip vu plusieurs millions de fois sur Facebook et YouTube, Sofia Ashraf dénonce la pollution au mercure provoquée pendant 14 ans par une ancienne usine du groupe qui fabriquait des thermomètres. 45 habitants de la petite ville de Kodaikanal, dont 12 enfants, seraient morts à cause de cette pollution. La contamination serait à l’origine de malformations chez les nouveaux nés.

Jusque-là, Unilever n’avait rien fait pour dédommager les habitants ou nettoyer le site. Un procès lancé par des associations n’avait pas abouti. Six mois après son clip, Sofia Ashraf a annoncé sur sa chaîne YouTube que la multinationale avait accepté d’indemniser ses 591 anciens ouvriers. Ce n’est qu’un premier pas, puisque le site n’a pas encore été dépollué, mais c’est une jolie victoire pour la "youtubeuse" et les associations locales.

Dans le Journal du Web, nous évoquions également le blocage de Twitter et Facebook en Turquie après l’attentat d’Ankara. Les réactions de tristesse et les appels à l’unité des internautes turcs. Mais aussi la colère et les critiques envers le gouvernement. En France, la police a appelé les internautes à mettre fin à la propagation d’une rumeur sur un risque de nouvel attentat à Paris.

Robin Cornet - @robincornet

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK