Journal du Web : le site Newsmonkey se lance en français

Journal du web  de Robin Cornet
2 images
Journal du web de Robin Cornet - © Tous droits réservés

C’est l’un des rares médias d'information "100% internet" en Belgique. Lancé il y a deux ans en Flandre, Newsmonkey inaugure aujourd’hui sa version francophone.

Sa cible: les 18-35 ans. Sa recette: un mélange d’infos sérieuses et de "buzz" plus légers. Sans doute inspirée par le succès du site d'info américain BuzzFeed, la start up Newsmonkey fait souffler un vent nouveau sur paysage belge. L'écriture est directe. Des vidéos et des gifs animés servent d'illustrations. Le style est adapté à un public "jeune", même lorsqu'il s'agit d'analyses politiques.

Newsmonkey mise sur les réseaux sociaux pour assurer sa diffusion. La présentation attractive et des titres accrocheurs sont les clés de sa visibilité en ligne. Il est l'un des premiers médias belges à avoir investi Snapchat et à diffuser ses articles sur la messagerie WhatsApp. Et ça marche. Le site flamand revendique pas loin de deux millions de visiteurs par mois. Sa version francophone espère atteindre le million de visiteurs à la fin de l'année.

 

Avec les huit journalistes francophones récemment embauchés, l'équipe bilingue de Newsmonkey compte près de 35 collaborateurs. Les revenus du "pure player" dépendent largement de la publicité. Le pari est audacieux. La concurrence de grands sites français sera rude. L'espoir de la rédaction est d'atteindre également un public francophone au-delà des frontières nationales. Jouant la carte de l'interactivité, le site à ouvert une section aux réflexions de sa "communauté" de lecteurs.

 

Robin Cornet a interrogé Sibylle Greindl, la rédactrice en chef de l'édition francophone. Écoutez son interview dans Le Journal du Web.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK