Intérim coopératif : bien s'entourer dans sa recherche d'emploi

Le collectif au service de l’emploi
Le collectif au service de l’emploi - © Tous droits réservés

Trouver un job est un parcours difficile qui se fait très souvent seul. Le demandeur est seul pour chercher un emploi, pour réaliser son CV, pour l’envoyer et pour son entretien. Pour pallier cette solitude, de nouveaux modes de soutien collectif dans la recherche d’emploi voient le jour.

Exaris est une agence d’intérim coopérative à finalité sociale. Elle est unique en Belgique et existe depuis onze ans. L’objectif est d’insérer des jeunes infra qualifiés, des personnes qui n’ont pas de diplôme de secondaire supérieur ou pas de diplôme de primaire, dans le milieu de l’emploi. Comment ? Grâce au coaching et à une mission d’intérim. Cela va leur permettre d’avoir une première mission sur le marché du travail et ainsi s’intégrer durablement dans un emploi.

La différence avec une agence d’intérim classique, c’est l’accompagnement et le job coaching. Les intérimaires sont accompagnés tout au long du processus de recherche d’emploi, jusqu’à l’obtention d’un travail fixe. "Souvent on prépare les demandeurs d’emploi à trouver un travail, nous on va les accompagner pendant le travail. C’est à ce moment qu’ils commencent à rencontrer des difficultés. Le fait d’avoir un job coach à leurs côtés permet de s’insérer durablement." Explique Marie Cécile Jacques, directrice du bureau d’intérim Social Exaris.

 

Le collectif, la clé de la réussite

Cette agence d’intérim s’adresse à un public jeune, de 18 à 30 ans. Ce sont des personnes isolées, elles n’ont pas le même réseau que d’autres peuvent avoir. Se mettre en groupe avec d’autres demandeurs d’emploi se trouvant dans la même situation renforce la confiance et l’estime de soi. Le collectif permet de réaliser que d’autres personnes ont des difficultés et des trajets difficiles. Ensemble ils se portent et sortent de l’isolement.

C’est aussi un travail collectif entre le demandeur, l’employeur et le coach. Car ensemble ils vont vers une pérennisation du contrat. Le coach a aussi un rôle de médiateur, car il intervient à tout moment pour résoudre d’éventuel problème. Cette méthode fonctionne, car en onze ans d’existence plus 4200 personnes ont trouvé un emploi et 78% trouvent un travail fixe dans l’année qui suit la mission.

 

Ensemble on peut faire plus

Cocorico est le premier collectif de co-searching en Belgique francophone. Le co-searching rassemble des gens dans une même réflexion, une même démarche pour les aider à finaliser l’idée qu’ils ont du travail et de leur projet professionnel. Pour Lydwine Thibaut de Cocorico Searching, "la définition du travail est de pouvoir contribuer à quelque chose qui nous dépasse, la société, mais chacun à la hauteur de son talent. Non pas en étant demandeur d’emploi, mais en venant apporter quelque chose, ses compétences."

Cocorico est une initiative citoyenne qui s’adresse à toutes personnes qui recherche un emploi, peu importe son âge, son origine ou ses qualifications. Elle met en place des groupes interculturels, intergénérationnels et intersectoriels, car cela créé un lien faible. C’est-à-dire que moins il y a de liens avec une personne, plus l’impact de se réseautage va être important. Cela ouvre des portes impossibles à ouvrir lorsque des personnes d’un même secteur restent ensemble. L’objectif est de créer un réseau, une mise en contact avec des personnes que l’on ne connait pas.

 

Plus d'infos ici !

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK