Imago TV, un Netflix alternatif?

Au rayon des sites de streaming, Netflix est prédominant. Mais il ne s’agit du seul acteur. Déjà on a Auvio – et tout un catalogue de replay tv (films, séries, et super documentaires aussi). Mais fin décembre a été lancé un petit nouveau : Imago TV

ImagoTV, c’est un site français qui agrège une série de contenu vidéos. Il regroupe des émissions, des documentaires, des podcasts, et des courts-métrages qui ont pour dénominateur commun d’être engagés.

Ce sont des vidéos qui proposent une analyse critique des modèles dominants et mettent en lumière des modèles alternatifs à ces modèles, et des solutions très concrètes pour améliorer la société.

On y retrouve 8 thématiques :

  • Economie
  • Alternatives
  • Conscience
  • Société
  • Esprit critique
  • Santé
  • Ecologie
  • Connaissance

En pratique

Le catalogue comprend déjà 2000 vidéos.

On y retrouve des grosses productions telles que "Home" de Yann Arthus-Bertrand (terre vue du ciel) , l’émission d’enquête Cash Investigation (sur les pratiques douteuses en matière bancaire et financement) ou encore la websérie "Tout le monde s’en fout" de Axel Lattuada et Fabrice de Boni et les tutos zéro déchets d’Hélène de Vestele

Derrière Imago il y a 2 curateurs, Nicolas et Felipe, qui sélectionnent et répertorient des chaînes YT, des courts-métrages, et des émissions web axées autour des problématiques de développement durable et de transformation sociale – la fameuse société en transition. Ensuite, ils les ‘embeddent’ sur leur site, qu’ils éditorialisent ensuite pour les rendre bien visibles.

Un site participatif

La plateforme est encore en développement mais les deux promoteurs souhaitent la rendre vivante. Ils invitent les jeunes créateurs à soumettre leurs vidéos.

Une démarche qui se veut sérieuse. Ceux-ci doivent adhérer à une charte que leurs productions doivent respecter les productions sont notamment soumises à un système de fact-cheking.

Une plateforme éco-responsable

Pour rester cohérente avec ses valeurs, la plateforme a été développée pour consommer le moins d’énergie. Son code informatique est optimisé pour réduire l’empreinte environnementale du service (on parle de “green code”). 

On n’y pense pas toujours mais consommer Netflix et consort, ça use de la bande-passante. Et qui dit transfert de données, dit débit de données et donc consommation d’une certaine quantité d’énergie nécessaire

On pense souvent "c’est bon, mes données sont dans le cloud, c’est écologique parce qu’on ne les voit pas". On pense qu’il n’y a aucun impact, mais bien sûr, toutes ces données doivent être stockées sur des serveurs qui usent non seulement de l’énergie mais qui, en plus, doivent être refroidis, ce qui coûte de l’énergie supplémentaire. 

D’ailleurs, les vidéos ne sont pas hébergées sur la plateforme, mais compilées à partir de You Tube et autres players. Les créateurs encouragen, également les auteurs à uploader les vidéos sur des plateformes "vertes" telles que wetube ou Peertube

Voilà de quoi s’offrir un binge-watching intelligent.

Le site de IMAGO TV

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK