Histoire du Monde : un vieux texte de loi

vieux texte
vieux texte - © Google

On parle d'un vieux texte de loi français, le plus vieux pour être précis. Et on fête son anniversaire aujourd'hui, Didier Delafontaine.

C'était le 25 janvier 1515. Francois de Valois devient roi de France. Il restera le monarque flamboyant de la renaissance française, protecteur de Leonardo da Vinci, bâtisseur du fastueux château de Chambord. Mais surtout, il exerce encore une influence sur nous, aujourd'hui. Par l'ordonnance de Villers Côterets, datant d'août 1539. Cette ordonnance est le plus vieux texte législatif encore en vigueur en France. C'est avant tout ses articles consacré à l'usage des langues qui a profondément influencé le cours de l'histoire. La France de l'époque était multilangue: on y parlait les langues d'oïl et d'Oc, le provençal, le flamand, le picard, parmi d'autres. Jusqu'alors, les actes officiels étaient rédigés dans une langue commune: le latin. par son ordonnance, François Ier impose la langue commune, le français d'île de France. "De prononcer et expédier tous actes en langage françois". Du moins dans les actes administratifs. Mais les langues régionales ont la dent dure. Deux siècles et demi plus tard, les régionalismes étaient toujours aussi vivaces, au point qu'on songea même, lors de la révolution, à traduire les textes de loi dans les dialectes locaux. mais le projet, trop fastidieux, fut abandonné. Venant de tous les coins de France, les soldats de Napoléon, souvent, avaient du mal à se comprendre. Et par la suite, jusqu'à l'école de Jules Fery, à la fin du XIXème siècle, les accents, expressions, tournures qui font la richesse des parlers de France, mais aussi de Belgique, de Suisse et du Canada constitueront une véritable mosaïque linguistique. Ce qui aujourd'hui semble couler de source, qu'en France, on parle le français, n'est qu'un leurre sur le plan historique. Ce n'est pas parce que parlant français, que la France c'est unifiée. c'est pour unifier la France, qu'elle se mit progressivement à utiliser le français. Et c'est bien François premier qui amorça le mouvement....  

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK