Histoire du Monde : scolarisation en Afrique subsaharienne

École africaine
École africaine - © Google

L'Histoire du Monde, c'est une info parue dans la presse internationale qui ne fait pas nécessairement la Une des journaux.

Dans l'Histoire du Monde aujourd'hui, je vous propose de partir en Afrique subsaharienne, cette partie de l'Afrique qui se trouve au Sud de Sahara et qui compte plus de 900 millions d'habitants répartis dans 48 pays fait face à de grosses difficultés en terme de scolarisation.

C'est l'Institut de statistique de l'Unesco qui le constate aujourd'hui : en Afrique subsaharienne, 30 millions d’enfants en âge de fréquenter l’école primaire ne sont pas scolarisés. Les objectifs mondiaux de l'Education pour tous (EPT) fixés par les Nations Unies étaient pourtant très clairs : "Il faut rendre pour 2015 l'école primaire accessible à tout le monde". Et bien, alors que l'échéance approche, on peut dire que l'objectif est loin d'être atteint.

Comment expliquer justement ce problème de scolarisation ? Ce qui est évident, c'est en tout cas qu'il y a un problème d'accès à l'école primaire. Mais il y a aussi un problème de maintien dans les écoles.

Exactement. Des efforts particulièrement importants ont été réalisés de la part des différents gouvernements pour développer cet accès à l'école. Mais on identifie aujourd'hui une grosse problématique au niveau de la qualité de l'éducation et donc du maintien des élèves en classe. Les causes sont multiples : les écoles sont surchargées, les professeurs sont débordés et surtout : les classes ne sont pas suffisamment équipées. Enfin, il faut noter également qu'en Afrique subsaharienne, beaucoup d'enfants entrent tardivement dans le milieu scolaire. Ce qui pose problème en particulier pour les filles qui doivent généralement quitter l'école assez vite suite à des problèmes de grossesse ou des mariages forcés.

Et les chiffres sont inquiétants : selon l'Institut de Statistique de l'Unesco : le taux de scolarisation en Afrique subsaharienne est aujourd'hui de 80%. Mais seulement 65% des élèves achèvent leur parcours scolaire.

Et pourtant, il faut reconnaître que beaucoup de progrès ont été faits depuis le début des années 2000. Mais aujourd'hui, les efforts ne sont plus suffisants. Alors pourquoi ? Et bien d'abord parce qu'il faut prendre en compte l'aspect "démographie". Pas facile de répondre à ce nombre d'enfants qui continue d'affluer à l'école. Et puis, notons aussi que les fonds alloués à la scolarisation des enfants dans le monde sont aujourd'hui en diminution, -10% en moyenne. Alors à moins que cette mauvaise tendance ne s’inverse, les chances de réaliser les objectifs mondiaux de l’éducation sont gravement compromises.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK