Histoire du Monde : pluie d'astéroïdes

Pluie d'astéroïdes
Pluie d'astéroïdes - © Google

L'Histoire du Monde, c'est une info parue dans la presse internationale qui ne fait pas nécessairement la Une des journaux.

Pour l'Histoire du Monde, ce matin, on vous propose de nous envoler dans le ciel de l'Amérique du Nord. Cette nuit, les Américains devraient assister à un spectacle hors du commun : une pluie de météores devrait être visible à l’œil nu.

Oui, la terre va traverser cette nuit ce qu'on appelle un "essaim de débris". Il s'agit en fait d'une pluie d'étoiles filantes exceptionnelle. Difficile, vous l'avez dit, de savoir exactement qui aura la chance de voir ces météores tomber par dizaines. Mais selon les scientifiques, c'est aux Etats-Unis et au Canada qu'il faudra être pour assister à l'événement. L'apogée est prévue en deuxième partie de nuit mais selon les scientifiques, il sera possible de voir des étoiles filantes toute la nuit.

Vous parlez de spectacle exceptionnel. Mais comment explique-t-on ce genre de phénomène?

C'est simple : la terre va traverser cette nuit un essaim de débris provenant d'une énorme comète. Cette comète provient de la constellation de la Girafe. Et elle s'est morcelée entre le 19e et le début du 20e siècle. A savoir également : c'est la première fois que notre planète traversera ce nuage de matériaux.
Difficile donc de savoir ce qui va exactement se passer. D'après les spécialistes, cette toute nouvelle pluie de météores pourrait bien rivaliser avec celle des Perséides visible en août dernier. Les amateurs d'astrologie se souviennent de cette pluie qui avait offert un spectacle impressionnant dans l'hémisphère Nord : des dizaines de rayons lumineux dans le ciel en plein milieu de la nuit.

Seul bémol cette fois : Les astronautes ignorent si cette comète-ci va larguer beaucoup de fragments. Si ce n'est pas le cas, alors le spectacle risque d'être moins impressionnant que prévu. En revanche, si la comète produit beaucoup de débris, alors les Américains pourraient voir jusqu'à un millier de météores en une heure.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK