Histoire du monde : inondations en Thaïlande

inondations
inondations - © google

L'Asie du Sud Est connait une période de mousson particulièrement dramatique. Plusieurs quartiers de Bangkok risquent d'être submergés par les flots. Une situation qui ravive les inquiétudes pour l'avenir de la capitale Thaïlandaise. Les experts estiment qu'un jour, elle pourrait être complètement engloutie par les eaux du fleuve qui la traverse. Robin Cornet.

Les inondations en Thaïlande sont d'une ampleur exceptionnelle… Les trois quarts du territoire sont affectés. C'est le résultat de deux mois de fortes pluies. Des millions de personnes ont été sinistrées, au moins 300.000 habitations détruites et un bilan provisoire fait état de 224 morts. Des grandes villes comme Bangkong et Chiang Mai sont inondées. Au moins 200 temples, sur des sites antiques comme ceux d'Ayuthaya, sont complètement immergés. Le Cambodge voisin a aussi été durement éprouvé, avec un bilan de 167 morts. Des centaines de milliers d'hectare de rizières ont été noyés, ce qui fait craindre des pénuries pour l'avenir.

La Thaïlande a mobilisé 10 000 militaires sont mobilisés depuis début août pour des opérations de secours. Ils distribuent des rations de riz et, pour l'anecdote, hier, cinq hélicoptères affrétés par le ministère de la Santé ont commencé à parachuter dans les zones sinistrées des préservatifs. Bien, oui, les inondations durent, les gens n'ont paraît-il pas grand-chose à faire et les autorités veulent éviter un baby boom. Plus sérieusement, les militaires s'emploient aussi à consolider les digues. Particulièrement celles qui protègent Bangkok. Les eaux du fleuve Chao Phraya ont déjà englouti les quartiers bas de la ville. Bangkok se trouve globalement à 1,5m - 2m au dessus du niveau du fleuve. De nombreux temples ainsi que le complexe du Palais Royal se trouvent tout près du cours d'eau. Et c'est depuis longtemps un sujet d'inquiétude. Non seulement parce que le Chao Phraya déborde de temps en temps. Mais aussi, parce que, sur le long terme on constate que la ville s'enfonce de plusieurs millimètres par an. A cause, notamment, de son sol très argileux et de l'épuisement des réserves d'eau souterraines.

Par ailleurs le niveau du fleuve a tendance à monter. Le record est une hausse constatée de 10 centimètres sur un an. Les experts pensent qu'à ce rythme la ville sera complètement submergée avant la fin du siècle. Plusieurs quartiers seraient déjà menacés à partir de 2050. Mégalopole de 11 millions d'habitants, Bangkok abrite 1/6e de la population thaï et concentre la majeure partie de l'activité économique du pays. C'est dire si l'enjeu est important. Son enlisement n'est pas inexorable. Mais des travaux gigantesques sont nécessaires. Des experts soutiennent la construction d'un système de digues de 5 mètres de hauteurs sur plus de 100 kilomètres. Il faudrait aussi rouvrir des canaux le long du fleuve. Dans les années 50, il y avait un vaste réseau de canaux, mais il a été comblé, pour limiter l'inondation des terres agricoles et la propagation du paludisme.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK