Histoire du Monde : du pétrole au Kenya

Pétrole
Pétrole - © Google

Le Kenya a trouvé du pétrole ! C'est la première fois. On ne sait pas encore combien il y en a. Une découverte, dans une des régions les plus pauvres du pays, qui suscite beaucoup d'espoirs mais aussi des craintes. Robin Cornet.

C'est l'une des régions les plus arides d'Afrique. Le Turkana, près de la frontière éthiopienne, subit de longues périodes de sècheresse. Ses habitants, des éleveurs, affrontent les famines avec l'aide d'ONG. Le peuple du Turkana a préservé ses traditions, ses costumes, ses croyances... Il parle sa propre langue. C'est dans la joie, par des chants et des danses, que des villageois ont célébré la découverte. Un gisement de brut léger repéré à près d'un kilomètre de profondeur !

C'est une excellente nouvelle, a déclaré le Président. Prudent, Mwai Kibaki a souligné, qu'à ce stade, il n'était pas certain que l'exploitation pétrolière puisse être rentable. La compagnie va percer plusieurs puits adjacents et déterminer les capacités et les coûts d'extraction. Cette première découverte va au-delà des attentes des prospecteurs britanniques. Mais il faudra encore plusieurs années avant que le Kenya fasse éventuellement partie des pays producteurs de pétrole.

Il y a du pétrole au Soudan, en Egypte. Les prospecteurs sont à l'œuvre dans l'Est de l'Ethiopie où plusieurs petits gisements ont été trouvé ces dernières années (des réserves estimées à 430.000 barils), et l'Ouganda vient à son tour d'en découvrir. Que les sous-sols du voisin Kenyan recèlent aussi du pétrole n'est pas si étonnant.

Mais les Turkana ne devraient peut-être pas se réjouir trop vite. En Ouganda, dans la région du Lac Albert, les habitants s'inquiètent désormais. Depuis qu'on a trouvé du pétrole, on parle d'expropriation, de menace sur les activités des pêcheurs. En Ethiopie, le pétrole a fait monté la tension avec des groupes séparatistes opposé à ce que l'état central et les investisseurs étrangers mettent la main sur les ressources naturelles de leurs région. La dramatique situation du Sud Soudan rappellent à toute l'Afrique de l'Est que l'exploition pétrole peut conduire à des luttes meurtrières.

Des ONG appellent Nairobi à associer la population Turkana aux décisions qui seront prises. Sur Twitter, les internautes Kenyans commentent: si on trouve du pétrole dans votre jardin, votre jardin appartient au gouvernement, dit l'un. Qui va mettre la main sur ce pétrole, se demande un autre, les prospecteurs britanniques ou les chinois déjà présents partout au Kenya ? Et combien de temps avant que les américains ne se mettent à parler de Shebab islamistes au Turkana (justifiant une intervention) ironise un troisième.

Drôle de coïncidence, cette où région l'on trouve du pétrole, venait de devenir un symbole du développement des énergies vertes… On doit en effet commencer la construction de 365 éoliennes - le plus grand parc éolien d'Afrique - sur les rives du Lac Turkana.
Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK