Histoire du Monde : des ONG au chevet de l'Auvergne ?

Médecins du Monde
Médecins du Monde - © Google

On part en France ce matin, en Auvergne, en plein coeur du pays. L'ONG Médecins du Monde souhaite ouvrir une antenne dans la région, une mission pour le monde rural, ce qui ne ravit pas tous les habitants. Pierre-Yves Meugens.

Et dans ce cas-ci, ce n'est pas tant le risque de bruit ou de dérangement qui ennuyent les riverains mais l'image que l'on leur donne, à eux et à leur région. L'annonce a été faite à la mi-octobre. Médecins du Monde s'implantera à Saint-Eloy-Les Mines, un petit village de 4.000 habitants près de Clermont-Ferrand. Habituellement, Médecin du Monde est actif à l'international. L'ONG est connue pour ses actions dans les pays très pauvres ou en guerre.

"On a l'impression d'être vus comme des arriérés, comme si on était au bout du monde..." s'exclame un retraité au journal Le Monde qui a publié le reportage. Mais l'endroit n'a pourtant pas été choisi par hasard. L'ONG explique : "Il s'agit d'un ancien bassin minier en difficulté, avec un chômage important, de nombreuses personnes âgées et des agriculteurs à la situation financière difficile".

D'autres études ont déjà montré que ces dernières années, il existe une part de population qui renonce à des soins mal remboursés (prothèses dentaires, auditives, etc.) et qui évite certaines consultations de spécialistes à cause du coût des transports.

Le journaliste Alexandre Pouchard, qui signe l'article, a recueilli le témoignage d'un habitant qui confirme : "tant que je n'ai pas mal je ne vais pas voir le médecin". Pourtant, cet homme souffre d'une maladie qui l'empêche de travailler depuis quatre ans.

L'arrivée de Médecins du Monde vise donc à enrayer le phénomène des gens qui ne veulent plus ou ne peuvent plus se soigner. Mais l'ONG assure ne pas vouloir se "substituer aux médecins présents sur place", selon Jean-François Corty. "Notre motivation première n'est pas de lutter contre le désert médical, mais contre la précarité et la difficulté d'accès aux soins, avec un travailleur social qui aidera les personnes dans leurs démarches."

Quoiqu'il en soit l'arrivée de Médecins vexé les gens".le directeur des misison de l'ONG confie pour sa part que ela n'est pas étonnant ...."Notre arrivée n'est pas toujours bien vue, dit-il c'est pareil à l'international, Certaines personnes craignent que l'image de la ville soit altérée."

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK