Histoire du monde : crise au Malawi

malawi
malawi - © google

Le Malawi connaît un regain de troubles sociaux ces derniers jours. Une Histoire du Monde racontée par Robin Cornet.

Le Malawi est l'un des pays les plus pauvres du monde. Les ¾ des habitants ont moins d'un dollar par jour pour vivre. Près de 40% des recettes du pays proviennent de l'aide internationale. Ce petit pays d'Afrique australe traverse sa pire crise économique depuis une cinquantaine d'années.  Il fait face à des pénuries de carburant, d'électricité... sa réserve de devises s'épuise. Et surtout, les prix des aliments ont explosé. C'est le premier motif des manifestations qui ont tourné en émeutes, la semaine dernière, dans plusieurs villes. Les rassemblements avaient été interdits. La police et l'armée sont intervenues. Au moins 18 personnes ont été tuées. Il y a eu des dizaines de blessés et quelques 500 arrestations. Les liaisons internet, et même GSM, ont été quelques temps coupées. Les radios privées, qui tentaient de faire état des violences, ont été suspendues… Plusieurs journalistes ont été pris pour cible. Une répression qui a fait voler en éclat la vitrine démocratique que représentait le Malawi. Un pays souvent cité en exemple après qu'il se soit débarrassé, il y a 18 ans, d'une dictature sévère qui aura duré 30 longues années. "Les Malawites se rappellent ce qu'ils ont enduré à l'époque", dit le président de la Commission des droits de l'homme, "ils ne veulent pas d'un retour vers un pouvoir dictatorial". Accusant le régime d'intimider l'opposition et d'empêcher les manifestations, la Grande Bretagne avait décidé mi-juillet, de suspendre sont aide. 550 millions de dollars annuels. Et hier, ce sont les Etats-Unis, qui ont annulé 350 millions d'aide destinées en particulier à enrayer les pénuries d'énergie. L'opposition rend le président responsable de cet isolement. Mais c'est en partie la population qui en paiera le prix. Les pénuries de carburants, très sérieuses ces deux derniers mois, ont déjà paralysé une partie de l'activité économique. Le Malawi cumule en outre les difficultés. Il est notamment l'un des pays les plus touché par le sida. Le président estime qu'il peut réduire la dépendance du pays à l'aide internationale. Pour cela, le gouvernement a adopté un budget d'austérité et il prévoit une augmentation des impôts. Ce qui risque d'aggraver la tension sociale.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK