Google Maps, la toile qui ne finit plus de s'étendre

Google Maps, la toile qui ne finit plus de s'étendre
Google Maps, la toile qui ne finit plus de s'étendre - © Tous droits réservés

Ce samedi, Sophie Moens recevait Robert van Apeldoorne, journaliste au Trends Tendances et auteur de l’enquête "Google Maps, l'attrape-clients".

Google Maps n’arrête pas de grandir. Elle se diversifie de plus en plus et concentre aujourd'hui de nombreuses fonctions.

À l’origine une carte sur le web elle est devenue également une carte dans notre poche, consultable sur notre smartphone. Elle permet de naviguer, se guider dans les transports en commun, voir à distance et découvrir des commerces.

Désormais, Google Maps indique même la présence de radar routiers sur ses itinéraires.

Actuellement, près de 240 pays sont couverts par le service de cartographie. Dans 78 pays, l’application informe les utilisateurs sur les horaires des transports en commun.

Une arme redoutable au niveau commercial

En tant que commerçant, vous pouvez mettre vos horaires d’ouverture, des photos ainsi que vos promotions. Le potentiel de l'outil est donc tout à fait intéressant puisqu'il est en plus totalement gratuit et simple d’usage.

Malgré tout, beaucoup de commerçants ne le savent pas et ne l’utilisent pas toujours assez.

Ce potentiel n'est donc pas totalement exploité en Belgique par les commerçant qui sous estiment parfois l’importance pour le public.

Maps, un outil essentiel pour Google

Google raffole des données personnelles. L’entreprise va jusqu’à les monétiser. Pas certain pour autant que son service de cartographie soit rentable. Avec ses bénéfices colossaux (qui s’élèvent à plus de 20 milliard de dollars net par an), Google finance Maps et des recherches technologiques ; notamment pour les voitures autonomes.

Certains parlent d’un nouveau Big Brother pour définir Google. Le géant va peut-être même au-delà de ça. Il y a cependant une certaine transparence puisque chacun peut se renseigner sur les informations que Google reçoit de nous.

Waze représente aujourd’hui un des principaux concurrents de Maps… alors qu’il appartient à Google !

Alors que Google Maps s’utilise pour une utilisation variée, comme un couteau suisse, Waze sert uniquement à la navigation en voiture.

Apple Maps, l’autre grand concurrent, reste encore bien derrière Google Maps.

Google Maps en vient même à concurrencer aujourd’hui des sites comme Tripadvisor ou le guide Michelin. Les utilisateurs du service de Google peuvent aujourd’hui ajouter des notations, commentaires et photos à des commerces ainsi pour renseigner les autres utilisateurs.

La toile du géant américain continue donc de s’élargir chaque année, et au vu des bénéfices réalisés, elle ne semble pas prête de s’arrêter.

Pour découvrir cette enquête, achetez le Trends-Tendance de cette semaine ou rendez-vous sur le lien suivant : https://bit.ly/2CZAwwd

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK