Futur simple: la Silicon Valley, foyer du transhumanisme

Resterons-nous tout à fait humains, à l’avenir ? L’homme fusionnera-t-il  un jour avec la machine ? C’est un des grand fantasme qui alimente le récit sur le futur. Entre progrès scientifique, technologique et idéologie, cet épisode de Futur Simple nous emmène aux limites de l’humanité.

2045. Un homme âgé se prépare à transférer sa conscience et ses souvenirs dans un corps bionique. Enfin, il va pouvoir rivaliser avec la puissance des machines, décupler ses capacités physiques et cérébrales. Malgré une légère appréhension, il se lance avec foi. La fiction imaginée pour cet épisode de Futur Simple s’inspire de théories qui existent et qui sont notamment très populaires au cœur de la Silicon Valley : chez Google, chez Facebook, ...

Fabien benoît, journaliste français a enquêté sur ces courants transhumanistes. Il les évoque dans un livre, "The Valley. Une histoire politique de Silicon Valley". Parmi ces théories, explique-t-il, il y a  celle de la "singularité technologique". "C'est un concept qui a  été formulé par Ray Kurzweil. Inventeur, chercheur très reconnu aux Etats-Unis, qui travaille aujourd’hui pour Google. Il prédit que la puissance de calcul des ordinateurs et des micro-processeurs étant exponentielle, on va arriver très prochainement dans un moment qu'il situe en 2045, où les ordinateurs vont dépasser l'intelligence humaine. et vont nous faire basculer dans une nouvelle ère où l'intelligence artificielle sera supérieure à celle des hommes, où nous pourrons fusionner avec elle et transférer nos consciences dans la machine."

Faire fusionner l’homme et la machine, augmenter les capacités humaines grâce à la technologie, et au final, accéder à la vie éternelle, c’est le projet d’un courant plus large : le transhumanisme. Et il existe des projets très concrets qui vont dans cette direction. Google (là où travaille Ray Kurzweil) est en pointe avec son projet Calico, qui cherche à lutter contre le vieillissement avec pour projet de "tuer la mort". On peut également évoquer la société Neuralink, d'Elon Musk qui veut développer une interface cerveau-machine appelée le "lacet neuronal". Ce ne sont que deux exemples parmi des centaines d'autres projets dans lesquels des milliards de dollars sont investis.

Aujourd'hui, la Silicon Valley est un bastion du transhumanisme, qui voit -il est vrai- le développement de projets et de recherches concrets. Mais également beaucoup d'effets d'annonce. "Il y a beaucoup de fantasmes et d'effets d'annonce autour du transhumanisme et autour de ces projets-là", explique Fabien Benoît.

"Dans le domaine de la connaissance du cerveau, de l'amélioration du cerveau humain, on est encore qu'au début de l'histoire. c'est très compliqué de comprendre comment fonctionne le cerveau humain, et les résultats ne sont pas pour toute de suite."  

L'univers transhumaniste se situe à la croisée des chemins entre progrès scientifique, technologique et idéologie. "C'est une vision du monde, un vision de l'Homme et c'est précisément pour cela qu'il faut en parler et en débattre". Quels sont les ressorts de cette idéologie ? "En premier lieu, c'est une croyance très profonde dans le pouvoir transformateur de la technologie. C'est aussi une forme d'aliénation une peu terrifiante à la technologie, puisque le vivant devient dépendant de la technologie. C'est aussi une vision assez particulière de l'Homme. Un Homme qui serait imparfait et qu'il faudrait continuellement améliorer. C'est également un rapport à la nature : l'idée qu'il faut la contrôler, la modifier. Et c'est, en dernier lieu, que tout - y compris nos corps, notre fonctionnement, notre biologie - peut être mis sur le marché, peut être une source de profit. Et c'est l'idée enfin que peut-être demain, nous aurons une humanité à plusieurs vitesses, les hommes et les femmes augmentés d'un côté et les autres de l'autre". 

 

Épisode 1 : La rentrée du futur

Épisode 2 : Les prothèses du futur

Épisode 3 : Blue Origin ou comment Amazon pourrait coloniser l'espace

Épisode 4: Le climat du futur

Épisode 5: 2027, et si Facebook était une banque ? 

Épisode 6: La Mer du Nord en 2100

Épisode 7: Et si les algorithmes choisissaient, pour nous, le boulot parfait ?

Épisode 8: A quand le premier pas sur Mars  ? 

Épisode 9: La médecine du futur

Épisode 10 : La neige des alpes 

Épisode 11 : Le réchauffement climatique raconté aux enfants

Épisode 12 : la Silicon Valley, foyer du transhumanisme

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK