Futur simple: Et si les algorithmes choisissaient, pour nous, le boulot parfait ?

Cet épisode de Futur Simple nous projette dans 10 ans (en 2029), pour évoquer l’intelligence artificielle dans le recrutement, et notamment la question des biais de genre.  La technologie est déjà prête et déjà utilisée, mais elle fait face à une série de défis, voire de problèmes, qui doivent être réglés.

Pour mieux, nous avons rencontré. Ségolène Martin, CEO et co-fondatrice de Kantify, une société qui propose des solutions d'intelligence artificielle aux entreprises. Elle met en avant l’efficacité et l’intérêt de l’usage des algorithmes pour brasser des grandes quantités de données et faire apparaître des corrélations invisibles à l’œil nu. Mais elle pointe également un enjeu majeur : celui de la reproduction des biais humains (notamment de genre) à grande échelle, par les algorithmes.

Quels sont, précisément, les problèmes ? Et comment les régler ? Un épisode de Futur Simple qui pose les enjeux de l’usage des algorithmes dans le recrutement.

Retrouvez tous les épisodes de Futur simple ci-dessous :

Épisode 1 : La rentrée du futur

Épisode 2 : Les prothèses du futur

Épisode 3 : Blue Origin ou comment Amazon pourrait coloniser l'espace

Épisode 4: Le climat du futur

Épisode 5: 2027, et si Facebook était une banque ? 

Épisode 6: La Mer du Nord en 2100

Épisode 7: Et si les algorithmes choisissaient, pour nous, le boulot parfait ?

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK