Fiction Dream Job(s) - Faut-il oublier ses rêves pour trouver un emploi?

Les comédiens de Dream Job(s) à Avignon : de gauche à droite, Jérôme Nayer, Léone François, Héloïse Meire, Renaud Van Camp, Valérie Bauchau, Thierry Hellin
3 images
Les comédiens de Dream Job(s) à Avignon : de gauche à droite, Jérôme Nayer, Léone François, Héloïse Meire, Renaud Van Camp, Valérie Bauchau, Thierry Hellin - © RTBF

Par Ouï-dire était à Avignon le samedi 13 juillet 2019, pour enregistrer une fiction en public au Théâtre des Doms. Dream job(s), de l'auteur Alex Lorette, aborde frontalement la question du travail et des jeunes. Jusqu’où est-on prêt à se soumettre pour obtenir un travail qui ne correspond ni à nos passions ni à nos diplômes ? 

Le texte efficace et ciselé d’Alex Lorette pose devant nous des tableaux où se nouent et se dénouent des espoirs et des projets jusqu’à ce qu’ils s’affrontent au réel et s’effondrent. Deux jeunes femmes amies de longues dates et deux jeunes gens cherchent à leur manière un monde qui puisse se modeler selon leurs désirs ; mais les parois du monde sont abruptes et ingrates. Certains y laisseront leur peau, leur être et leurs rêves.

Le texte est porté par 
Léone François, Heloïse Meire, Valérie Bauchau,
Renaud Van Camp, Jérôme Nayer et Thierry Hellin

_________

1e partie

2e partie


Extrait

Tony – Elle débarque, avec sa petite valise à roulettes
Elle est accompagnée d’un autre monsieur, en costume
Lui, il ne dit rien, il est plutôt en retrait
Elle s’installe
Puis juste comme ça, elle appelle

Sonia – Chloé ? 

Tony – Elle demande 

Sonia – Chloé, c’est bien vous ? 

Tony – Chloé y va, la dame ferme la porte derrière elle

Sonia – Un café ?

Chloé – Merci, non

Sonia – Vous savez pourquoi vous êtes ici ?

Paul – Ca a l’air simple, comme ça

Sonia – Vous êtes ici parce que votre employeur a pris la décision de vous licencier.  Je suis chargée de vous l’annoncer

Paul – C’est dit comme ça
Tout en finesse

Chloé – On m’a toujours complimentée sur mon travail

Sonia – Ce n’est pas la question

Paul – Elle fait des petits mouvements de tête en disant ça
Sa nuque se tend légèrement

Chloé – Vous pouvez m’expliquer ?

Sonia – Votre fonction va être supprimée

Chloé – Pourquoi ?

Sonia – Je ne suis pas mandatée pour répondre à ce genre de question

Paul – Le grain de sa voix, c’est comme du velours
C’est tellement doux, sa voix, que ça donne des frissons

Chloé – Vous êtes mandatée pour quoi exactement ?

Sonia – Je travaille pour Move for people

Paul – L’effet que ça fait quand elle parle anglais, c’est électrique, encore !

Sonia – Je travaille pour Move for people

Paul – Oh ouiiiiiiii !

Chloé – Je voudrais savoir ce qu’on me reproche

Sonia – Rien en particulier

Paul – Son chignon se défait, une mèche lui frôle la nuque
Elle a une nuque de danseuse étoile
Fine, gracieuse

Sonia – Votre fonction va être automatisée

Tony – Personne ne dit plus rien
Les murs blancs, la lumière des néons, le vent froid du système de ventilation
C’est comme le ventre d’un iceberg
On peut entendre les craquements de la glace
Une force incroyable qui comprime l’espace

Sonia – Signez-là.  Au bas de la feuille.  Juste celle-là.  L’autre, pas besoin.  L’autre, c’est pour vous
Quand vous vous sentirez prête, appelez-moi
On va vous trouver quelque chose de bien
Le changement, c’est une chance
On se revoit bientôt

Tony – Elle ne lui serre pas la main
Elle se lève de sa chaise
Ça a duré dix minutes, tout au plus

Paul – Du grand art

Dream job(s) d’Alex Lorette
Une fiction radiophonique live en deux parties, enregistrée le samedi 13 juillet 2019 au jardin du Théâtre des Doms, à Avignon

Avec Léone François, Heloïse Meire, Valérie Bauchau, Renaud Van Camp, Jérôme Nayer et Thierry Hellin

Une proposition de Pascale Tison, Fabienne Pasau, Pierre Devalet et Gérald Wang, pour La Première, et de Carine Bratzlavsky pour La Trois

Avec le soutien du Théâtre des Doms et de la SACD
Le texte d’Alex Lorette est publié aux éditions Lansman, sous le titre : Les inductions chromatiques

Découvrez aussi la version vidéo !

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK