EXPO - Le Mur et la Peur. Inde - Bangladesh - Gaël Turine

Erigé à partir de 1993 par les autorités indiennes pour limiter l'immigration clandestine et l'infiltration terroriste, ce mur de la honte a bouleversé l'équilibre déjà précaire de la région. Il a rompu un système historique d'échanges commerciaux, fragilisé les enclaves indiennes et bangladaises de part et d'autre de la frontière et entraîné une répression sanglante envers les populations. Les arrestations et cas de tortures sont en effet devenus monnaie courante autour de la frontière tandis que les troupes indiennes de la Border Security Force (BSF) ainsi que, dans une moindre mesure, leur pendant bangladais, la Border Guard Bangladesh (BGB), responsables de ces exactions, jouissent d'une impunité totale.

Pendant près de deux ans et avec une forte détermination, Gaël Turine s'est plongé dans la vie quotidienne des habitants frontaliers. Il est parvenu avec l'aide de journalistes et activistes locaux à approcher la frontière, contourner les interdits dans des conditions périlleuses et malgré une surveillance permanente.

Fidèle à son approche fondamentalement humaine, c'est à travers des histoires individuelles que le photographe nous livre un témoignage essentiel sur l’une des constructions humaines les plus révoltantes de ces 20 dernières années.

 

"Le Mur et la Peur. Inde - Bangladesh" (Gaël Turine ) à voir jusqu'au 19/10 au Botanique à Bruxelles.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK