Etre parent oui, mais jusqu'où ?

En pensant agir ainsi pour le bien de son enfant, l'hyper parent est en fait en train de s'étouffer lui-même. Alors que les enfants ont, pour grandir et s'épanouir, un urgent besoin de parents qui respirent et prennent le temps de le faire. Pour cela, il n'est sans doute pas inutile de nos jours de rappeler qu'une éducation réussie prend le plus souvent la forme d'un savoureux cocktail constitué d'une juste mesure d'intérêt bienveillant, d'un zeste de délicatesse affective et d'une énorme dose de sérénité. On en parle avec Bruno Humbeeck, psychopédagogue, formateur au centre de formation pour enseignants de l'Université de Mons.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK