Et vous, c'est quand la dernière fois que vous vous êtes déconnecté de tout ?

Poterie
Poterie - © Unsplash

Au cœur d’un quotidien effréné et d’une société à grande vitesse, peu de gens ont l’occasion de se vider complètement la tête et de se détacher de la routine. Ce temps, il faut le prendre, cette déconnexion, il faut la provoquer délibérément. Pour cela, Caroline Weiler nous propose quelques activités qui favorisent le relâchement et l’introspection dans sa bulle, loin du bruit ambiant.

 

Les activités manuelles et créatives

Dessin, peinture, bricolage, céramique, poterie, couture, travail du bois… Les possibilités sont nombreuses et certaines disciplines anciennes reviennent véritablement au goût du jour. L’idée est de concentrer toute son attention sur la réalisation d’une tâche concrète et donc de sortir du mental et du cérébral. Ces activités peuvent aussi s’avérer utiles et donc engendrer un sentiment de satisfaction et de fierté. C’est notamment pour cela que le DIY (Do It Yourself), occupation qui consiste à réparer des meubles, transformer des objets ou créer de petits accessoires, est très la mode en ce moment. En outre, les cours, ateliers et autres formations se multiplient pour encourager le partage de connaissances et de matériel. À travers ces rencontres ponctuelles, les gens renouent ainsi avec autrui, mais également avec eux-mêmes.

 

Le retour à la terre

C’est prouvé scientifiquement, le contact avec la terre rend heureux ! En effet, une bactérie présente dans l'humus augmenterait la production de sérotonine dans le cerveau, hormone qui régule notamment l’humeur. Il est temps de réapprendre à jardiner, de s’échanger des boutures, de rempoter ses vieilles plantes, de marcher dans la forêt et de plonger ses mains dans la terre. La proximité avec la nature apaise, fait du bien et se déclenche facilement, même à l’intérieur des villes.

 

La danse

Qu’il s’agisse d’une chorégraphie à reproduire et sur laquelle il faut se concentrer ou bien de mouvements plus spontanés, la danse permet de ne penser à rien, de lâcher prise et de laisser son corps s’exprimer. Pas besoin de compétences très avancées en la matière, il existe des formes libres et simples comme la danse extatique ou la danse des 5 rythmes. L’objectif est de se laisser aller, de s’écouter, de sentir la musique… Certains finissent par reproduire des mouvements qu’ils n’auraient jamais imaginé avoir en eux. La danse peut donc avoir un côté très libérateur.

 

Vous pouvez retrouver les chroniques de la joie de Caroline Weiler sur son site Internet : https://www.carolineweiler.com/, accompagnées de témoignages et de partages autour des sujets exploités.

 

Écoutez ici la chronique de Caroline Weiler sur les activités pour se vider la tête :

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK