Et si les alliés n'avaient pas gagné la Seconde Guerre Mondiale

Et si les alliés n'avaient pas gagné la guerre 40-45
Et si les alliés n'avaient pas gagné la guerre 40-45 - ©

Réécrire l'Histoire et en proposer une alternative, c'est le but des uchronies.

Un genre qui repose sur le principe de la réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé. C'est ce que propose deux séries SS-GB et The Man in the High Castle ou que serait notre société et notre géopolitique si la Seconde Guerre Mondiale avait été remportée par l'Allemagne, le Japon et l'Italie.

SS-GB, la série anglaise basée sur le roman de Len Deighton

SS pour Schutzstaffel, escadron de protection en allemand et une des principales organisations du régime nazi. Et GB pour Great Britain ou Grande Bretagne.

En novembre 1941, la bataille d’Angleterre est remportée par les allemands et le Royaume-Uni est occupé par les armées nazies. Winston Churchill a été fusillé, le roi George VI est emprisonné à la Tour de Londres et les princesses se sont réfugiées en Nouvelle-Zélande.

Douglas Archer, super-intendant à Scotland Yard est appelé pour enquêter sur un crime à Shepherd's Bush où tout laisse penser qu’il s’agit d’une affaire de marché noir. Mais, Berlin envoie, rapidement, un haut responsable pour gérer cette histoire qui semble de prime à bord insignifiante.

The man in the High Castle, adaptation Amazon de Philip K. Dick

L'Allemagne nazie et l'Empire du Japon ont remporté la Seconde Guerre mondiale et se sont partagé l'occupation des États-Unis : l'Est est contrôlé par l'Allemagne (" Greater Nazi Reich ") alors que l'Ouest est gouverné par le Japon (" Japanese Pacific States "). La partie centrale du continent, " The Rocky Mountain States ", est une zone neutre.

Nous sommes en 1962, le Führer Adolf Hitler est malade et les tensions politiques entre l'Allemagne et le Japon sont à leur paroxysme. Dans cette ambiance de guerre froide, un groupe de résistants tente de sécuriser les images d'un film secret recherché par le fameux " Maître du Haut Château " qui raconte la victoire des alliés. Une sorte d’uchronie dans l’uchronie.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK