Envie de devenir entrepreneur social ?

Comment devenir entrepreneur social ?
Comment devenir entrepreneur social ? - © Tous droits réservés

Devenir entrepreneur social ? Jean-Olivier Collinet, de JobYourself, et Candice Francescato, de Coopcity, nous aident à comprendre ce que c'est et comment y parvenir.

L'économie sociale a déjà une tradition vieille de plusieurs dizaines d'années en Belgique, dans le domaine du soutien à la personne, de l'aide à la personne handicapée... Depuis 5 ans, on assiste à un boom de l'entrepreneuriat social pour les jeunes ou moins jeunes qui veulent entreprendre différemment et trouver du sens dans leur activité. Ils cherchent à atteindre un équilibre entre la notion de valeur dans leur vie professionnelle, le facteur temps et l'aspect financier.

Un accompagnement à l'entrepreneuriat social

Coopcity a été créée à Saint-Gilles il y a deux ans, c'est un centre qui accompagne l'entrepreneuriat, avec un espace de coworking et un réseau d'entrepreneurs. 

Agences-conseils en économie sociale, écoles de management comme l'ICHEC ou Solvay, entrepreneurs, toute cette communauté mutualise les ressources et les méthodologies, échange formations, conseils et expériences.

Coopcity est déjà à l'origine de bon nombre d'emplois directs ou indirects, dans tous les domaines : informatique, alimentation durable, design, habillement éthique.... 

 

Utopistes, ces entrepreneurs ?

"Ce sont des entrepreneurs utopistes, confirme Jean-Olivier Collinet, car il faut avoir des idées un peu folles pour entreprendre"Coopcity a pour rôle de stimuler cette énergie tout en ramenant le projet sur terre, en lui donnant de la consistance.

Il est tout à fait possible d'entreprendre sans avoir un gros bagage financier au départ. La Région finance d'ailleurs certains projets en économie sociale.

Il est possible aussi d'assister le soir aux modules de formation, tout en continuant à occuper un emploi à temps plein, puis de lancer progressivement une nouvelle entreprise. Le tout est de bien s'entourer, de se faire bien accompagner pour rester dans la réalité, car le chemin est semé d'embûches. 

La satisfaction d'être entrepreneur social, c'est de travailler pour des clients qui sont davantage responsables, qui ne sont pas en contradiction avec les valeurs de l'entrepreneuriat social.


Quelles sont ces valeurs ?

Outre la durabilité, le bon sens, la coopération... le réseau européen de chercheurs MS a dressé une liste de balises qui déterminent ce qu'est une entreprise d'économie sociale, comme par exemple :

  • la viabilité économique,
  • la finalité sociale : on crée une entreprise pour le profit qui va servir à la finalité,
  • la gouvernance : l'autonomie dans le mode de gestion, la façon d'impliquer les partenaires, les clients, les travailleurs dans l'entreprise.

 

Des investisseurs motivés

Les investisseurs sont de plus en plus nombreux à soutenir ce genre de projets, le taux d'intérêt faible en a en effet poussé plus d'un à investir dans des projets qui font sens. 

Le passage par un incubateur ou un programme comme CoopCity diminue le risque économique pour l'investisseur, c'est une crédibilité, un cachet qui a beaucoup de valeur en Région wallonne et à Bruxelles.

Des micro-crédits jusqu'à 15 000 euros permettent aussi de financer le démarrage d'un projet.

Bruxelles Finances a également développé des fonds spécifiques pour des projets dits 'à impact'. Même les banques commencent à instaurer des programmes et des prêts spécifiques en économie circulaire !

 

Découvrez-en davantage ici !

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK