Ecomatin - En dépit des suppressions d'emploi, la Belgique crée du travail

Ecomatin - En dépit des suppressions d’emploi, la Belgique crée du travail
Ecomatin - En dépit des suppressions d’emploi, la Belgique crée du travail - © RTBF

Les annonces de plans sociaux se sont succédé ces dernières semaines. Des milliers d'emplois vont passer à la trappe et pourtant, cette accumulation ne semble pas avoir d'impact significatif sur la croissance économique de la Belgique.

1,4% de croissance cette année, 1,5% en 2017. Ce sont les prévisions que vient de publier l'Ires, l'institut de recherches économiques et sociales de l'UCL. Côté emploi, même topo, l'économie belge devrait bénéficier d'une création nette de 42 mille emplois supplémentaires cette année et de 44 mille en 2017. Mais peut-être que sans tous ces plans sociaux, notre économie belge ferait encore mieux...

Une amélioration de la croissance économique l'année prochaine

Pour Vincent Bodart, directeur du Service d'Analyses économiques à l'Ires, deux éléments principaux justifient cette attente d'une amélioration de la croissance économique l'année prochaine.

1. l'amélioration de la conjoncture internationale, notamment dans les pays émergents, Brésil et Russie notamment.

Et 2, le dynamisme de la demande intérieure chez nous... grâce notamment à une augmentation de l'emploi total.

En fait les enquêtes sur la confiance des ménages montrent que, globalement, que la perception des Belges se détériore sur l'évolution du chômage et de l'économie en général mais, paradoxe, quand il s'agit de l'évolution de leur situation personnelle et financière, là, en moyenne, les Belges se disent relativement peu affectés. Ce qui explique pourquoi l'impact négatif sur la consommation des ménages reste généralement assez limité. Et aussi, par exemple, pourquoi les clignotants virent au vert dans la construction.

Michel Gassée

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK