Dumping chinois - Ecomatin

Dumping chinois - Ecomatin
Dumping chinois - Ecomatin - © Tous droits réservés

Le secteur européen de l'acier est-il menacé d'effondrement à cause des prix de dumping pratiqués par la Chine? C'est ce que pensent six ministres européens de l'économie, dont le belge Kris Peeters. Ils ont écrit hier à la Commission européenne en lui demandant d'agir par tous les moyens disponibles. Ce cri d'alarme est-il justifié?

La première certitude, c'est que les prix de l'acier sont très bas et intenables pour ce qu'il reste de la sidérurgie européenne. La seconde est que la concurrence chinoise en est la cause. Avec le ralentissement de la croissance, la Chine produit trop pour son marché intérieur et donc elle exporte. En 2015, elle a exporté 125 millions de tonnes surtout en Asie du sud est et en Afrique, un peu en Europe et aux Etats-Unis. Elle vend à prix bas. Mais pratique-t-elle le dumping, la vente à perte? Tout le monde ne partage pas ce constat, mais même si la Chine pratique le dumping, ce sera très difficile à prouver et donc à changer.

Autrement dit, la sidérurgie européenne est condamnée? Pas toute la sidérurgie européenne! Les usines modernes, produisant des aciers spéciaux souffrent, mais elles peuvent tenir. Par contre, la vieille sidérurgie n'en mène pas large. Elle est essentiellement concentrée aujourd'hui dans les pays d'Europe centrale. J'ai interrogé un spécialiste qui souhaite garder l'anonymat. Il fait le même constat mais il se veut optimiste.

Michel VISART

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK