Un milliardaire s'offre la superficie de Paris en Patagonie

Des milliardaires en Patagonie
Des milliardaires en Patagonie - © Tous droits réservés

Info pour le moins insolite: au nord de la Patagonie, un milliardaire britannique du nom de Joe Lewis possède une propriété grande comme Paris.

Un temps restaurateur, Joe Lewis s’est enrichi en spéculant sur la monnaie. Aujourd’hui richissime, le milliardaire britannique possède des parts dans les chaines Hard Rock Café, Planet Hollywood ou encore dans les chaussures Vans et Puma. Mais si Joe Lewis fait l’objet de ce focus "info invisible", c’est surtout qu’il rachète à tour de bras des hectares en Patagonie. Les montagnes, les rivières, et même un lac… Tout cela appartient à Joe Lewis.

Le bonhomme n’est pas le seul dans la région. Pour la Patagonie, on cite souvent Florent Pagny, Sylvester Stallone, Ted Turner (le patron de CNN) ou encore un de nos compatriotes, Hubert Gosse, roi de l’immobilier. Bref du beau monde mais surtout des grandes fortunes.

Des lubies de milliardaires : mais quels impacts socio-écologiques ?

Le problème n’est pas tellement leur présence, encore que les paysans du coin voient le prix de l’hectare s’envoler. Le souci, c’est plutôt qu’avec le terrain, ces milliardaires achètent aussi les cours d’eau qui s’y trouvent. Joe Lewis, pour en revenir à lui, s’est ainsi accaparé les berges d’une rivière, en a détourné le cours et a fait bâtir une centrale hydro-électrique.

Dans cette région idyllique, menacée par le réchauffement climatique, et donc par la sécheresse, s'accaparer l'eau douce et la quiétude des lieux, c'est s'offrir le paradis... Au détriment des habitants de la région.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK