Des livres pour apprivoiser la réalité et pour combler le manque

La réalité est parfois difficile pour les plus jeunes. Déborah Danblon, libraire, pense que les livres sont une excellente source de réflexion et peuvent susciter des débats intéressants au sein des familles.

Voici ses conseils lecture pour aider les enfants à apprivoiser la réalité et à combler le manque.

 

A partir de 8-9 ans

Confessions d'un ami imaginaire raconte l'histoire de Jacques Papier et de sa soeur jumelle, appelée Fleur. Personne ne tient jamais compte de Jacques, personne ne répond à ses questions, il est totalement en marge.

A un moment donné, il se rend compte qu'il est en fait un ami imaginaire, il n'est pas le frère jumeau de Fleur, et cela explique tout.

Le livre raconte tous les points de vue, même si c'est Jacques qui est le narrateur : le point de vue de Fleur qui défend son ami, le point de vue des parents qui sont agacés et inquiets par la place que cet ami imaginaire prend dans la vie de leur fille.

Que se passe-t-il quand l'ami imaginaire n'est plus utile, n'existe plus ? On découvre alors qu'il y a un bureau de replacement des amis imaginaires !

Le livre est très drôle mais aussi très touchant, car il évoque des réalités que vivent les enfants, particulièrement leurs angoisses d'abandon.

Beaucoup d'enfants ont un ami imaginaire, pour se rassurer et pour se confier, que ce soit un frère, un animal, une chose informe faite de bric et de broc...

Confessions d’un ami imaginaire, de Michelle Cuevas, est paru chez Nathan. Un livre à lire à ses enfants à partir de 8-9 ans. Ils pourront le lire seul vers 10-11 ans.

Pour les adolescents

Juniper Lemon ou la stratégie du bonheur : c'est une rentrée des classes difficile pour la jeune Juniper, qui vient de perdre sa soeur. Les gens sont mal à l'aise, les visages se décomposent, les propos sont maladroits. Juniper essaie de naviguer au milieu de tout cela. 

Le livre n'est pas plombant, il y a beaucoup d'humour par moments. Deux enquêtes se croisent aussi dans un récit palpitant.

Il met en scène la puissance de vie dans l'absolu et chez les jeunes en particulier. C'est un livre sur le deuil, sur la résilience, sur l'envie d'exister, de laisser vivre la personne disparue à travers nous. C'est une façon de mettre la vie sur la mort, d'accepter de vivre 'sans'.

C'est aussi un livre sur les valeurs des adolescents, sur l'amitié. 

Juniper Lemon ou la stratégie du bonheur, de Julie Israel, est paru chez Casterman.


Retrouvez d'autres conseils lectures sur le blog de Deborah Danblon

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK