Des initiatives pour limiter le gaspillage alimentaire

Des initiatives pour limiter le gaspillage alimentaire
Des initiatives pour limiter le gaspillage alimentaire - © Tous droits réservés

En Belgique, nous sommes de mauvais élèves en termes de gaspillage alimentaire. Nous jetons 345 kilos par an et par personne. A un niveau plus global, on estime que près d’un tiers de la production alimentaire est jeté. En fait, le gaspillage est à tous les niveaux.

 

Un collège presque Zéro Déchet ?

Les cantines scolaires sont particulièrement exposées au gaspillage alimentaire. On y jette 170 grammes de nourriture par personne et par jour. Cela parait peu mais sur un an, on arrive à 10 tonnes d’aliments gaspillés. L’équivalent de 22.000 repas.

Un collège français situé dans le Loiret a réussi à diviser ses déchets alimentaires par 3 avec des initiatives simples et de bon sens.

Le cuistot a commencé par repenser les menus

J’ai voulu comprendre les besoins des jeunes. On doit leur donner des produits qu’ils apprécient. Ce que je leur propose, c’est une bonne protéine accompagnée d’un bon féculent, parce qu’il préfère les féculents aux légumes. En période hivernale, on leur propose des soupes. On a donc une bonne ration de légumes

On vous donne un exemple de menu ?

  • Chou vinaigrette
  • Escalope de soja
  • Pâtes sauce tomate
  • Yaourt et tarte aux pommes

On essaie de travailler un maximum de produits locaux et des produits en vrac. Dans ce collège, on pratique également la récupération des aliments non consommés. Ainsi, on économise et on peut proposer des aliments de meilleure qualité

Le résultat est probant. On est passé de 30 kilos de déchets par jour à 10 kilos.

 

Des paniers de fruits et légumes invendus à 3 euros

 

Il existe maintenant des lois, en France, par exemple qui oblige les grandes surfaces à redistribuer leurs invendus auprès d’associations. Cela concerne surtout les magasins de plus de 400 m². En ce qui concerne les surfaces plus petites, c’est souvent compliqué. Il y a moins d’invendus et les associations n’ont pas la logistique pour récupérer les marchandises chez les petits commerçants.

GRAPPZ est né de ce constat. Elle met en relation les clients et les commerçants pour que ceux-ci puissent proposer des paniers de fruits et légumes. Vous pouvez ainsi vous offrir 3 kilos de fruits et légumes pour 5 euros. Bien sûr, ce sont des invendus. Vous y trouverez peut-être des carottes fendues ou des bananes bien mûres. Mais les aliments seront tout à fait consommables quelques jours après votre achat. Ce sont déjà 35 tonnes d’aliments qui ont pu être sauvés.

L’initiative est née en France mais elle est maintenant installée en Belgique. Actuellement, GRAPPZ existe sur Bruxelles et sa périphérie mais devrait s’étendre très prochainement à la partie francophone.

Comment faire ?

Vous vous rendez sur https://www.graapz.com/fr

Vous vous créez un compte, vous cherchez la ville de votre choix et vous verrez quels sont les magasins participants.

Mangez 5 fruits... invendus par jour

A Bruxelles, chaque année, on estime que chaque personne jette 15 kilogs de fruits. L’ASBL Fruitopia s'inscrit dans  un contexte de lutte contre le gaspillage alimentaire. Elle récupère ses fruits invendus et leur donne une seconde vie. Elle les transforme en compote et en confiture. Ces produits seront revendus dans les magasins bio. 

Elle prévoit également de concocter différents chutneys et sauces dans les mois à venir

Le site de l'association

Une application mobile pour éviter le gaspillage alimentaire

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK