Des drones en Belgique ?

Les acheteurs de drones ne peuvent tout simplement pas faire voler leur objet dans le ciel belge sans un permis délivré par la DGTA (Direction générale du Transport aérien).

Les motifs sont multiples : danger pour le public, utilisation abusive, violation de la vie privée...

Par contre, les drones sont mis en avant pour différentes tâches qui pourraient s'avérer intéressantes : la cartographie, l'inspection des ponts et des ouvrages d'art en sont des exemples.

Un premier centre de formation de pilotage de drones a vu le jour en septembre 2014, il est le seul de Belgique et les cours sont dispensés par des experts de l'aéronautique.

 

Quelle est l'utilisation actuelle de ces drones en Belgique ?
Comment évoluent-ils ?
Et à qui s'adresse ce type de gadget ?

 

Renaud Fraiture, fondateur du centre de formation EspaceDrone et instructeur,

y répond dans Questions-Clés !

 

________________________________
________________________________

 

"La loi qui arrive va vous dire qu'avec un drone de moins de un kilo, vous pourrez voler dans votre jardin à moins de dix mètres de hauteur.

Jusqu'à 5 kilos, vous pourrez voler en dehors du jardin, mais aussi en dehors de zones agglomérées, de zones peuplées, urbaines, de lotissement, de zones contrôlées d'aéroport. Moyennant une attestation de cours suivis et un examen pratique.

Jusqu'à 150 kilos, il faudra être agréé pilote de drone professionnel.

Le cadre qui arrive sera signé au printemps et permettra aux entreprises d'utiliser les drones.

Le drone devra être à vue en permanence et sous contrôle du pilote."

 

Renaud Fraiture

 

________________________________
________________________________

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK