Des chiens détecteurs de diabète

Selon une étude britannique publiée dans le Plos-One, les chiens sont capables de détecter et de prévenir leur propriétaire en cas d’hyper ou d’hypo glycémie.

Que l’on pense aux chiens secouristes lors de catastrophes ou aux chiens renifleurs capable de sentir la drogue, cela fait déjà longtemps que le flair du chien peut venir seconder l’homme.

Les chiens détectent 83% des épisodes d'hypoglycémie

Mais dans ce cas-ci, l’usage est véritablement médical : le chien perçoit une odeur liée à la crise de diabète imminente et s'il est entraîné pour le faire, il peut alerter son maître, en donnant des coups de museau ou même en appuyant sur un bouton d'alerte. L'efficacité avancée par cette étude est assez encourageante. Dans 8 cas sur 10, en moyenne, les chiens ont alerté des épisodes d'hypoglycémie.

Une efficacité encourageante

Il existe des conditions particulières qui rendent la détection encore plus efficace. Par exemple, si c'est le chien du patient qui est entraîné à devenir un chien médical, l'efficacité n’en est que plus grande. Les auteurs de l'étude suggèrent que cela pourrait venir d'un lien plus étroit entre l'animal et son maître. Quant à la directrice de l'association britannique qui forme ces chiens, elle en vient à rêver... Pourquoi les chiens ne pourraient-ils pas détecter d'autres changements survenus dans notre santé ?

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK