De Sarkozy à Clinton : l'utilisation des données personnelles des électeurs lors des campagnes électorale.

Big Data
Big Data - © Tous droits réservés

La radio RMC dévoilait cette semaine un dispositif permettant aux équipes de campagne de Nicolas Sarkozy de géolocaliser les sympathisants de droite à partir des réseaux sociaux. Au centre, un application appelée "Knockin", "frapper à la porte" en anglais. Problème : les implications en matière de vie privée, d’où les polémiques.

De l'autre côté de l'Atlantique, le site Politico a décrit cette semaine la place prise par le big data dans la campagne d’Hillary Clinton. De quoi ringardiser l'application des sympathisants de Nicolas Sarkozy.

Comment les partis politiques utilisent-ils les données personnelles des électeurs ? Faut-il leur en laisser le droit ?

Nous en parlons avec

Baptiste Erkes, spécialiste de la communication politique en ligne.

Gilles Quoistiaux, journaliste à Trends-Tendance.

Bertrand Henne, journaliste RTBF

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

Recevoir