Cultiver l'art de l'authenticité

Cultiver l'art de l'authenticité
Cultiver l'art de l'authenticité - © Tous droits réservés

Que ce soit en amour, en travail, en amitié ou en politique, on n'a jamais autant parlé d'authenticité. Ilios Kotsou nous en apprend davantage dans sa chronique du jour.

"Soyez-vous même, les autres sont déjà pris" disait Oscar Wilde. Mais comment être soi-même ? L'authenticité fait référence à un comportement qu'on a librement choisi et qui nous permet d'exprimer qui nous sommes, au fond de nous même.

La recherche scientifique a déterminé trois composantes de l'authenticité. La première est l'autoaliénation. En se connaissant et en se comprenant, on peut manifester ce qui est présent en soi. La deuxième composante est de vivre authentiquement. Les actions personnelles doivent être en cohérence avec ce qui est important pour soi. La troisième caractéristique est de ne pas modifier ses comportements par rapport à ce qu'on penserait de ce que les autres attendent de nous. Il s'agit donc de rester fidèle à ce qui est important pour nous.

L'authenticité en politique

Quand on pense à la politique, on peut se dire que l'authenticité n'est pas une vertu qui se suffit à elle-même car on peut être authentique et avoir des idées très négatives vis-à-vis de la société. L'authenticité va potentialiser d'autres vertus comme la justice ou la compassion par exemple.

Est-ce qu'un politicien porte un masque, parfois même sans le savoir, ou est-ce que réellement il est connecté à des idées qu'il défend vraiment ? On peut s'en rendre compte lorsqu'on voit que des politiciens sont fidèles à des idées qu'ils portent depuis longtemps. Ils vont bien sur les changer pour s'adapter mais ils resteront fidèles à leurs idées initiales.

Cultiver cette authenticité

Le premier point de l'authenticité est d'être en connexion avec nos points les plus douloureux, notre vulnérabilité. Malgré nos peur, c'est en étant connectés à elles qu'on a le plus d'impact sur les autres. Comprendre que montrer sa vulnérabilité relève plus du courage que de la faiblesse est donc un des moyens de favoriser cette attitude. La vulnérabilité n'est pas quelque chose qui nous rend plus fragile mais bien quelque chose qui nous rend courageux.

Une étude de chercheurs britannique a montré que les personnes les plus authentiques, qui agissent de la manière la plus authentique, sont également les plus épanouies et les plus heureuses sur le long terme.

Une deuxième clef est de cultiver notre présence, par exemple par la pleine conscience. La pleine conscience est une élement important de l'authenticité car elle nous permet d'être attentifs et présents à ce que nous vivons et donc, d'être en cohérence.

Enfin, certains contextes nous permettent d'être plus authentiques. Des situations, des environnements et des personnes qui sont ouverts et sans jugement nous permettent donc d'exprimer ce que nous vivons dans le moment.

Ilios Kotsou est Docteur en psychologie et Maitre de Conférences à l'Université Libre de Bruxelles, il analyse chaque semaine un thème fondamental de nos vies quotidiennes. Retrouvez-le sur son blog, sur sa page Facebook et tous les dimanches dans Week-end Première.

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK