"Cuisine tatare et descendance", une histoire de famille rocambolesque

Cuisine tatare et descendance
Cuisine tatare et descendance - © Tous droits réservés

Lorsque sa fille Sulfia tombe enceinte mais ignore de qui, Rosalinda remue ciel et terre pour empêcher l’arrivée d’une nouvelle bouche à nourrir. En vain. Une petite fille est née. Contre toute attente, Rosalinda se transforme en grand-mère fervente et donne aussitôt à la petite le nom de son aïeule tatare, Aminat.

Rien ne résiste à la jeune grand-mère désireuse d’améliorer le sort des siens. De ruse en subterfuge, elle fait subir d’insolites épreuves à sa petite famille – qu’à cela ne tienne, elle ne veut que leur bien ! Jusqu’au jour où Aminat grandit et cesse d’être dupe.

 

Quatrième de couverture

Cuisine tatare et descendance est une chronique tumultueuse de plusieurs décennies en compagnie de trois femmes inoubliables. Alina Bronsky, elle-même d’origine russe, donne la parole à des héroïnes de l’ombre et nous invite, en passant, dans les coulisses des destins qui mènent à l’émigration.

Les références

Cuisine tatare et descendance " d’Alina Bronsky, paru chez Babel, le conseil-lecture d’Anne-Marie Lallement de la Librairie Le Rat des Champs à Vielsalm.

 

 

 

Lire un extrait

 

L'avis

C'est une histoire palpitante. Une écriture très vive avec des chapitres très brefs. Les personnages sont rocambolesques

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK