Connexions - GIEC : en pleine crise, le climat reste-t-il une priorité ?

Le GIEC (groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) rendra son premier rapport complet depuis six ans, avec de nouvelles pièces au dossier qui sont autant de preuves d’une évolution du climat qui entraine une fonte des glaces, une élévation du niveau des océans et des épisodes météorologiques extrêmes.

185 pays membres des Nations Unies s’étaient entendus sur un objectif de réduction des gaz à effet de serre. Ils avaient convenu de la nécessité de maintenir le réchauffement du climat à maximum 2°C de plus qu’à l’ère préindustrielle. Mais au train où vont les choses, cet objectif ne pourra pas être atteint, à moins de prendre des mesures plus drastiques. Or, en période de crise économique, ces mesures ne font pas figure de priorité pour de nombreux Etats. Est-ce une erreur ou du bon sens dans le contexte actuel ?

On attend vos réactions et vos questions à notre expert au 02 737 33 33. Participez au débat, dès maintenant, sur la page Facebook de l’émission et sur Twitter avec le hashtag #Connexions. Rendez-vous ce mardi matin avec Robin Cornet, à 8h35 sur La Première.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK