Comment Julien Pain, journaliste France Info, a été victime d'une campagne de "dislike" sur Youtube

C’est l'histoire d'une vidéo, mais surtout de la mobilisation à son encontre et de comment l'extrême droite s'est visiblement mobilisée pour qu'elle soit décrédibilisée. Julien Pain, est journaliste France Info et a réalisé une vidéo qui évoque la théorie du Grand remplacement. Mais sa vidéo a été victime d’une campagne de "bashing".  Il a raconté tout le processus dont sa vidéo a été victime sur Facebook et sur Twitter. Hélène Maquet a raconté son histoire dans la tête dans la toile.

"Bientôt "grand remplacés par des Maghrébins et des Subsahariens"

La vidéo de 4 minutes a été postée il y a une semaine. Elle est titrée "Bientôt "grand remplacés par des Maghrébins et des Subsahariens" et a été postée sur la chaîne "L'Instant Détox" par Julien PainJournaliste à France Info, l'instant Detox est un produit du média public français. La vidéo évoque donc la théorie du Grand remplacement. Michel Houellebecq, Marion Maréchal Le Pen, Eric Zemmour, Laurent Waucquiez, le Grand remplacement est une théorie qui a trouvé ses adeptes dans l'espace médiatique français. Dans la vidéo il fait également intervenir un spécialiste François Hérant, professeur au Collège de France. 

Julien Pain part donc à la rencontre de français dans la rue... où les avis divergent. 

La vidéo a fait près de 67 000 vues mais après 24h où la vidéo progressait en audience, tout s’écroule. Les vues ne montent plus.

 

 

 

Une campagne de dislike mob

On observe en réalité deux phénomènes. Les vues n'augmentent plus (c'est ce qu'explique Julien Pain). Parallèlement, les " dislike " (pouce vers le bas) et les commentaires négatifs explosent. On voit que le rapport j'aime/je n'aime pas est beaucoup plus important (en faveur de je n'aime pas) par rapport aux autres vidéos de l'Intsant Détox. Julien Pain ne comprend pas ce qu'ils se passe. Il pose la question sur Twitter et des internautes l'aident à comprendre.

Sa vidéo, et sa photo, ont été postées sur des forums d’extrême-droite. Des internautes appellent à dicréditer la publication, et expliquent la méthode: bombarder des commentaires négatifs, disliker, ne regarder que quelques secondes de la vidéo pour faire baisser le temps de visionnage, tout cela pour manipuler l’algorithme de YouTube.

C'est ce que l'on appelle un "dislike mob", une campagne de dislike: avec une certaine connaissance de l'algorithme, ce type d'action vise à modifier la perception et l'audience d'une publication, un phénomène qui a débuté aux Etats-Unis, et qui est connu de Youtube.

 

Tweet Julien Pain

La réaction de Youtube

Julien Pain explique qu'il a contacté YouTube pour leur faire part du problème et qu'on lui a répondu que le problème était pris " très au sérieux ".

Mais que la seule aide possible était de lui proposer un tuto pour mieux modérer les commentaires sur sa chaîne.

Je les alerte sur ce qui selon moi est un problème clef au sein de nos démocraties modernes et ce serait ça leur réponse ? Désormais, YouTube ne me répond plus, et pour être honnête je ne sais plus bien comment faire avancer les choses. Et pourtant cette expérience m’a fait réaliser à quel point les choses doivent changer.

Poste facebook Julien Pain

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK