Climat, pollution, surexploitation… Les 5 causes de l'effondrement des espèces

Climat, pollution, surexploitation… Les 5 causes de l'effondrement des espèces
Climat, pollution, surexploitation… Les 5 causes de l'effondrement des espèces - © Tous droits réservés

Notre biodiversité est clairement menaçée. Un million d'espèces animales et végétales sont en voie d'extinction. Quelles en sont les raisons?

 

La dégradation des habitats naturels 

C'est le premier facteur de destruction des écosystèmes. Les villes et les surfaces agricoles ne cessent de se déployer sur notre planète bleue. Au total, les activités humaines ont « sévèrement altéré » 75 % du milieu terrestre et 66 % du milieu marin.   


La surexploitation des espèces 

Le risque de retour de bâton est sévère. La surexploitation des mammifères est souvent évoquée mais la surpêche est tout aussi révélatrice de la mauvaise gestion des ressources. En 2015, plus d'un tiers des stocks de poissons marins étaient exploités au-delà des niveaux durables. 

 

Le changement climatique 

Cheval de bataille des militants écologistes, le réchauffement climatique affecte les écosystèmes et nuit à la génétique du vivant. En l'espace de 40 ans, une hausse de température de 1°C a été relevée. 

 

La pollution 

Des déchets industriels aux pesticides, les rejets toxiques variés ont un impact sur la biodiversité. En moins de 40 ans, la pollution plastique a été multipliée par 10. 

 

Les espèces exotiques envahissantes 

Les espèces invasives, introduites par erreur ou volontairement par l'homme, perturbent l'écosystème qui les abrite. Dans 21 pays où elles ont été étudiées, leur nombre a augmenté de 70 % en moins de 50 ans. 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK