"Chaplin : Du rire aux larmes". Réécoutez les 6 premiers épisodes

Charlie Chaplin
7 images
Charlie Chaplin - © Tous droits réservés

Cécile Poss réalise en 6 épisodes une rétrospective radiophonique de la vie et l’œuvre de Charlie Chaplin, avec les témoignages exceptionnels de son fils , Michael Chaplin, et de son petit-fils, Charly Sistovaris, ainsi qu’avec les spécialistes Adolphe Nysenholc, Francis Bordat et Serge Bromberg...

Ensemble, ils évoquent son enfance difficile à Londres, ses débuts au théâtre, puis au cinéma, la création du personnage de Charlot, le génie de son jeu, son métier de cinéaste, mais aussi sa vie privée mouvementée, sa famille, ses errances. Ils reviennent sur ses films, Le Vagabond, Le Kid, Les Lumières de la Ville, Les Temps Modernes, Le Grand Dictateur, sans oublier Les Feux de la Rampe et Monsieur Verdoux. " Chaplin : du rire aux larmes ", un autre regard sur Charlie Chaplin, une série en 6 épisodes diffusés dans 'Par Ouï-dire' chaque mardi jusqu'au 23 juin, sur La Prem1ère.

 

 

1er épisode : À l’aube de Charlot

Ce premier épisode revient sur l’enfance de Charlie Chaplin à Londres, sa naissance dont il n’existe aucun acte et qui, aujourd’hui encore reste mystérieuse. Le petit Chaplin connaît une enfance pauvre, sa mère l’élève seule, lui et son frère Sydney. Hannah Hill est une chanteuse de music-hall qui va lentement sombrer dans la folie au point de devoir être internée. Les deux enfants se retrouvent alors livrés à eux-mêmes, d’abord dans un orphelinat et parfois seuls dans la rue. Mais la mère de Charlie lui a donné le goût de la comédie et de l’imitation. En 1908, grâce à son frère Sydney, Charlie intègre la prestigieuse troupe de théâtre de Fred Karno. Le jeune Chaplin fait ses débuts sur les planches sans se douter qu’il fait ses premiers pas vers une carrière qui le rendra immensément célèbre et immortel.
Avec la participation exceptionnelle de son fils , Michael Chaplin et de son petit fils, Charly Sistovaris
Avec les spécialistes de l’œuvre de Chaplin : Adolphe Nysenholc, Francis Bordat, Serge Bromberg.

 

Une série en 6 épisodes chaque mardi jusqu’au 23 juin.
Par Cécile Poss
Montage, mixage : Pierre Devalet.

CLIQUEZ CI-DESSOUS pour réécouter le 1er épisode...

 

2ème épisode : La naissance de Charlot

Ce deuxième épisode aborde les débuts de Chaplin au cinéma à la Keystone chez Mack Sennett ; comment Chaplin trouve-t-il les attributs de charlot ? quelles sont les caractéristiques du personnage (sa part d'enfance visible, sa gestuelle, son imaginaire, sa démarche) ? Comme le fait remarquer Adolphe Nysenholc, Chaplin est avant tout un cinéaste qui a su exploiter très tôt le langage cinématographique avec les gros plans. Le deuxième épisode évoque aussi son amitié infaillible avec Douglas Fairbanks et la création de son propre studio de cinéma " United Artists ".
Avec la participation exceptionnelle de son fils , Michael Chaplin et de son petit fils, Charly Sistovaris
Avec les spécialistes de l'œuvre de Chaplin : Adolphe Nysenholc, Francis Bordat, Serge Bromberg.

 

Une série en 6 épisodes chaque mardi jusqu’au 23 juin.
Par Cécile Poss
Montage, mixage : Pierre Devalet.

 

CLIQUEZ CI-DESSOUS pour réécouter le 2ème épisode...

 

3ème épisode : La tragicomédie

Quel est le génie de Chaplin ? Probablement, le mélange du tragique et du comique, sa manière de travailler sans scénario, son invention des gags et l'élément fondamental qui reste essentiel à Charlot : le détournement des objets !
Avec la participation exceptionnelle de son fils , Michael Chaplin et de son petit- fils, Charly Sistovaris.
Avec les spécialistes de l'œuvre de Chaplin : Adolphe Nysenholc, Francis Bordat, Serge Bromberg
 

Une série en 6 épisodes chaque mardi jusqu’au 23 juin.
Par Cécile Poss
Montage, mixage : Pierre Devalet.

 

CLIQUEZ CI-DESSOUS pour réécouter le 3ème épisode...

4ème épisode : Le tournant

Chaplin est un cinéaste, il dirige tout du film, de sa conception à sa sortie. En 1927-1928, le parlant apparaît : comment Chaplin va-t-il gérer ce tournant ? Pour lui dont le jeu est basé sur la pantomime, la parlant est au départ une catastrophe. Mais quand il se lance dans le parlant, avec Le dictateur en 1940, il fait coup double en faisant un chef d'œuvre qui sera un grand succès populaire. Chaplin se sent investi d'une mission qui est de dénoncer la mauvaise marche du monde. Mais les bandes sonores de ses films non parlants sont déjà extraordinairement travaillées .

Avec la participation exceptionnelle de son fils , Michael Chaplin et de son petit- fils, Charly Sistovaris
Avec les spécialistes de l'œuvre de Chaplin : Adolphe Nysenholc, Francis Bordat, Serge Bromberg.

 

Une série en 6 épisodes chaque mardi jusqu’au 23 juin.
Par Cécile Poss
Montage, mixage : Pierre Devalet.

 

CLIQUEZ CI-DESSOUS pour réécouter le 4ème épisode...

5ème épisode : Le Dictateur

Ce cinquième épisode est ancré sur le chef d'œuvre de Chaplin, Le Dictateur. Réalisé en 1940, le film, conçu avant l'entrée en guerre des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale, fut le plus grand succès commercial de Charlie Chaplin et contribua à mobiliser l'opinion publique nord-américaine en faveur des démocraties européennes, à une époque où seule la Grande-Bretagne résistait encore à l'Allemagne nazie. Il est ouvertement inspiré par le régime nazi mis en place par Hitler. Le gouvernement allemand a protesté officiellement contre sa réalisation même si Hitler qui l'a vu deux fois, semble l'avoir beaucoup aimé ! La moustache aurait-elle été copiée par le vrai dictateur ? La fin du film avec le monologue de Chaplin est en tout cas un des grands moments de cinéma de celui que le parlant condamnait, selon lui, au mutisme définitif!

Avec la participation exceptionnelle de son fils , Michael Chaplin et de son petit- fils, Charly Sistovaris
Avec les spécialistes de l'œuvre de Chaplin : Adolphe Nysenholc, Francis Bordat, Serge Bromberg.

 

Une série en 6 épisodes chaque mardi jusqu’au 23 juin.
Par Cécile Poss
Montage, mixage : Pierre Devalet.

 

CLIQUEZ CI-DESSOUS pour réécouter le 5ème épisode...

Dernière partie de cette réalisation de Cécile Poss : "Chaplin tout simplement"

 

Charlie Chaplin finit par quitter les Etats-Unis avec qui la brouille s’avère définitive. Le FBI l’empêchera d’ailleurs de rentrer ; ses derniers films, (Monsieur Verdoux et les Feux de la rampe mais aussi Un roi à New York et La comtesse de Hong Kong) ont des succès variables. L’occasion de revenir dans ce dernier épisode sur sa belle union avec Oona, fille de l’écrivain Eugène O’Neill qui n’acceptera jamais l’union de sa fille avec Chaplin et ne reverra plus Oona ; d’elle, il aura huit enfants dont beaucoup sont acteurs ou artistes comme sa fille Victoria, mère de James et Aurélia Thierrée, Géraldine et Michaël Chaplin,… Comme le dit Adophe Nysenholc, " il y a encore du talent dans la famille Chaplin ".

 

Avec la participation exceptionnelle de son fils , Michael Chaplin et de son petit- fils, Charly Sistovaris
Avec les spécialistes de l’œuvre de Chaplin : Adolphe Nysenholc, Francis Bordat, Serge Bromberg
Montage, mixage : Pierre Devalet

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK