Ces croyances qui nous empêchent d'avancer...

Ces croyances qui nous empêchent d'avancer...
2 images
Ces croyances qui nous empêchent d'avancer... - © Tous droits réservés

Christiane Thiry, rédactrice en chef de Psychologies Magazine, nous propose de déconstruire les croyances qui nous minent et nous empêchent d’avancer.

Tout vient de l'enfance, de l'éducation au sens large

"Les croyances, c'est le premier frein qui nous sabote dans tout ce qu'on entreprend, en termes de créativité. Avoir ou pas confiance en soi.  Ca peut être une vérité toute faite ingérée quand on était enfant : tu es nul... sois parfait... dépêche-toi... fais des efforts."

Dans cette société où il faut être ultra performant, le manque de confiance en nous peut avoir un énorme impact sur nos vies. 
 

Première chose :  essayer d'identifier ces croyances négatives sur nous-mêmes

Repérer toutes ces phrases qui nous limitent soit par un quantificateur : je fais toujours, je ne suis jamais... ou encore par un opérateur du style je devrais, je dois... 

En identifier trois qui nous bloquent : qu'est-ce que je devrais être ? qu'est-ce que je me donne tout le temps comme consigne ?
 

Les écrire, puis trouver des phrases qui les contrecarrent : "non, je peux réaliser, je peux changer ma vie tous les jours"

Rien que l'écrire, l'énoncer aide à modifier la pensée, et l'inconscient se bat alors pour déconstruire les pensées négatives.

Le but est d'accepter de ne pas être parfait, de s'accepter comme on est.

 

Ensuite, se poser la question : Que serait ma vie si je n'avais pas cette croyance-là ? 

On se découvrirait sans doute plus empathique, moins perfectionniste, plus disponible pour sa famille et pour les autres, pour de nouvelles activités.

Les injonctions ne sont que des pensées, ce n'est pas nous !

Tout ne doit pas être jeté, uniquement ce qui sabote. Retrouver les moments où les choses allaient mieux : quand est-ce que j'ai eu confiance en moi ?

Le langage corporel est tout aussi important que le langage verbal : j'ai confiance en moi, je me tiens droit, j'ai une attitude ouverte, debout, je m'ouvre à autre chose que des pensées négatives.

Les ateliers de pleine conscience, de coaching engagent à laisser passer les pensées, à ne pas s'y identifier. Valentine de Jonghe par exemple organise des ateliers, des séminaires pour nous aider à dépasser nos croyances.

 

Ecoutez Christiane Thiry dans Tendances Prem1ère

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

Recevoir