Célestin Freinet et la pédagogie dite active

Célestin Freinet
Célestin Freinet - © Tous droits réservés

Célestin Freinet est mobilisé en 1917. Dans les tranchées, il voit des soldats obéir aveuglément à des ordres criminels ou absurdes. Au fond de son désespoir naît une idée, celle d’une pédagogie nouvelle qui formerait des citoyens lucides, autonomes, capables de faire usage de leur raison. L’œuvre de toute sa vie sera d’établir cette pédagogie dite active, comme celle de JANUSZ Korszak, Ovide Decroly et Amélie Hamaïde puis de la faire reconnaître...

Pour UN JOUR DANS L’HISTOIRE, Benjamin Luypaert rencontre Jean-Claude Idée, homme de théâtre s’il en est qui rend hommage à celui qui " refusait de parvenir ", Célestin Freinet, à travers la pièce " Les combats de Célestin Freinet ".

Cliquez ci-dessous pour réécouter...

Et aussi

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK