Carmélites à tout prix - Quel regard les carmélites portent-elles sur notre société de consommation?

En 2008, Emmanuelle Daviet avait passé trois jours et deux nuits au Carmel de la Paix de Mazille, en Saône-et-Loire, près de l'Abbaye de Cluny.

29 carmélites âgées de 28 à 98 ans y vivaient alors.
Aujourd'hui, elles ne sont plus que 27, âgées de 26 à 92 ans, et continuent de vivre en quasi-autarcie, produisant 80% de leur consommation sur leur exploitation agricole de 20 hectares.

"Nous sommes des révolutionnaires dans notre mode de vie. Aujourd'hui, les gens consomment énormément, on veut toujours amasser plus d'argent. Dans la vie monastique on dit stop!" s'exclame sœur Agnès-Marie, au milieu du troupeau de vaches dont elle s'occupe. 6 ans plus tard, ces propos ont conservé toute leur actualité.

C'est une occasion rare d'entendre ou réentendre des sœurs qui vivent dans le silence et ne se parlent que le dimanche après-midi et le dimanche soir.
Il y a 4640 religieux dans les ordres contemplatifs aujourd'hui encore en France.
75% sont des femmes, dont 850 carmélites.

 

Réécoutez 'Les Docs du Printemps" en cliquant ICI.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK