Carlo de Pascale vous propose quelques recettes 100% végé !

 

 

 

 

 

 

 

Et le conseil du jour : « Avant d’être végétariens, soyons légumistes! »

 

Falafel en version avec yaourt grec

 

250 g de pois chiches

100 g de fèves des marais

2 oignons

3 gousses d' ail

6 brins de persil plat

0.5 bouquet de coriandre

2 càs de graines de sésame blanches

2 càc de cumin en poudre

2 càc de poivre de cayenne

20 g de beurre

2 oeufs

50 g de chapelure

200 g de yaourt grec

1 concombre

5 feuilles de menthe

Sel

poivre noir du moulin

2 L d' huile de tournesol

50 g de farine

 

La veille, tremper les pois chiches déshydratés dans de l'eau froide.

Émincer les oignons finement. Hacher finement le persil et les feuilles de coriandre.

Épépiner le concombre et le râper. Hacher les gousses d'ail.

Cuire les pois chiches dans de l'eau bouillante pendant une heure. Faire revenir l'oignon, 2 gousses d`ail pressées et les fèves du marais dans un peu de beurre.

Mixer les pois chiches, les oignons, les fèves de marais, l'ail et les graines de sésame. Ajouter le persil, la coriandre, le cumin et le piment de cayenne. Bien mélanger. Réaliser de petites boulettes. Passer dans la farine puis dans l'oeuf, puis dans la chapelure. Frire quelques minutes. Poser ensuite sur du papier absorbant.

Pour le yaourt, ajouter simplement le concombre râpé, la menthe finement hachée et une gousse d'ail pressée dans le yaourt grec. Saler et poivrer.

Présenter un petit plateau de falafels avec un bol de yaourt.

 

Hommous, version italienne

 

500 g de pois chiches

50 g d’huile d’olive

5g Sel

2 gousses d'ail

2 citrons ou plus

Romarin

Piment doux en poudre

 

Tremper les pois chiches pendant douze heures.

Les mettre à cuire à feu doux pendant plus d’une heure dans de l’eau bouillante non salée, avec deux gousses d’ail, 2 càs d’huile d’olive et quelques feuilles de romarin, en écumant régulièrement.

Quand ils sont tendres, les égoutter, en gardant par devers soi un peu d’eau de cuisson.

Mixer les pois chiches avec un peu d’eau de cuisson, du sel, du poivre, du jus de citron et autant d’huile d’olive que ça vous dit.

Servir avec un peu de piment doux moulu.

 

Une salade de nouilles sautées à l’asiatique 

 

80 g de spaghetti

1 jeune oignon émincé

50 g de brocolis en petits morceaux

50 g de carottes en bâtonnets

Pousses de soja, gingembre, pakchoy, selon disponibilité

Sauce soja

Le jus d’un citron.

2 càs d’huile d’olive

Poivre du moulin

 

Cuire les pâtes al dente, pour une fois vous pouvez les rincer !

Dans un wok (une poêle ça marche aussi), faire revenir l’ognon jeune avec l’huile d’olive, ajouter la carotte et le brocoli, et les autres légumes éventuels, poursuivre la cuisson quelques minutes.

Rajouter les spaghetti, la sauce soja, le jus de citron, vérifier l’assaisonnement (rajouter un peu de sauce soja si nécessaire, réserver et ranger par devers vous dans vtre boite à bento, à tartines, peu importe, pourvu qu’elle ne fuite pas.

 

Soupe miso végétarienne

 

1 l de bouillon de légumes très peu salé

3 càs de pâte miso

250 g de tofu

40 g de shi také séchés

4 jeunes oignons

30 g d’algues wakamé

 

Mettre les champignons à tremper une heure dans de l’eau tiède.

Faire également tremper les algues wakamé.

Egoutter les champignons et les émincer

Découper le tofu en cubes d’un cm de côté.

Faire frémir le bouillon,  ajouter la pâte miso, bien mélanger et goûter.

Dans chaque bol, disposer :

Des cubes de tofu, des lamelles de shi také, des algues wakamé égouttées et rajouter le bouillon au miso

 

Soupe d’épeautre

 

400 g d’épeautre (bio de préférence)

2 oignons

Huile d’olive

Un bocal de passata de tomates

2 L de bouillon de légumes

 

Faire tremper l’épeautre pendant douze heures et égoutter.

Dans une grande casserole, faire rissoler l’oignon haché dans 2 càs d’huile d’olive.

Quand l’oignon est translucide, ajouter l’épeautre et continuer à faire rissoler gentiment.

Ajouter ensuite la passata de tomates, poursuivre à petite ébullition pendant 10 minutes et ajouter le bouillon de légumes.

Assaisonner, poursuivre la cuisson, corriger l’assaisonnement et servir avec un filet d’huile d’olive et un tour de moulin à poivre.

 

Pasta e fagioli alla toscana – Pâtes et haricots à la manière toscane

 

250 g de haricots « borlotti » secs

2 gousses d’ail

1 branche de romarin

1 dl d’huile d’olive

Poivre du moulin

250 de « lasagnette »

Sel

Poivre du moulin

200 g de tomates pelées

 

La veille, mettre à tremper les haricots dans une eau la moins minéralisée possible.

Le jour même, égoutter les haricots et les mettre à cuire dans une nouvelle eau avec une branche de romarin, deux gousses d’ail et un trait généreux d’huile d’olive. Ne pas saler.

Faire cuire les haricots à petits bouillons jusqu’à ce qu’ils soient tendres en écumant de temps en temps.

Quand les haricots sont cuits, en prélever environ un quart que l’on passera au mixer puis remettre les haricots passés dans la casserole. Ajouter également les tomates pelées et concassées. Saler et poivrer.

Le contenu de la casserole doit être assez liquide, si nécessaire, rajouter de l’eau.

Casser les pâtes à la main en morceaux de cinq cm environ et les mettre à cuire dans les haricots frémissants. Mélanger régulièrement.

Il est très important de cuire les pâtes dans les haricots et non à part, car le goût typique de la « pasta e fagioli » naît du mélange intime des pâtes et des haricots.

Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que les pâtes soient un petit peu plus cuites que le « al dente » habituel.

Servir dans des assiettes creuses en saupoudrant généreusement de poivre et d’une lampée d’huile d’olive.

Les puristes mangent cette recette sans parmesan.

 

Curry vert de légumes

 

2 càs de curry vert

40 cl de lait de coco

20 g de sucre

10 g de sel

2 courgette

4 jeunes carottes

½ botte de coriandre

200g de mange-tout

200g de pommes de terre

 

Peler et couper les carottes en rondelles et couper les courgettes et les pommes de terre en dés d'un demi cm de côté. Réserver.

Réveiller la pâte de curry en la faisant revenir dans un fond d'huile d'arachide. Ajouter le sucre et laisser légèrement caraméliser. Ajouter un quart du lait de coco et cuire jusqu'à ce que des yeux se forment à la surface.

Ajouter les légumes et faire revenir quelques instants avant de rajouter le reste du lait de coco. Cuire sans faire bouillir pendant une dizaine de minutes.

Saler, sucrer et servir dans un bol chaud en décorant de pluches de coriandre.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK