Buzzfeed ferme son site en France

Depuis le 30 août la version française du site Buzzfeed a été officiellement clôturée. La raison principale avancée par Buzzfeed US est que l’antenne française n’était pas rentable. Au-delà de cette fermeture isolée, c’est aussi un modèle économique qui est mis à mal. Damien Van Achter, fondateur du lab.davanac et professeur invité à l’IHECS a analysé cette fermeture brutale dans Jour Première.

Buzzfeed, le site qui veut buzzer à tout prix

Créée en 2006 et basé à New York, BuzzFeed est un pure-player mais surtout un média gratuit grand public. C’est un acteur incontournable du secteur numérique et qui a choisi de se diriger vers du " brand content " : des vidéos, articles, photos produits pour les marques mais de façon plus subtile. En effet le modèle économique de Buzzfeed repose sur le principe du " native advertising ", une manière déguisée de faire la pub, sous forme d’article type info, le site vous dirige en fait vers une marque, qui tient les ficelles. Partagés sur Facebook, ces contenus ont pour objectif de devenir " viraux " et donc bien sûr de générer un bénéfice très important pour les annonceurs.

Buzzfeed fonctionne actuellement avec 1700 employés et est un acteur majeur de ce secteur économique et médiatique.  

Le flop en France ?

Après avoir bien grandi aux Etats-Unis, Buzzfeed avait donc décidé de se lancer en France. En novembre 2013, le site Français est en ligne avec Cécile Dehesdin, ancienne de Sciences Po Paris à la direction de la rédaction et depuis lors semble plutôt bien fonctionner et ce malgré une concurrence accrue dans le secteur. Mais en juin 2018, un mail arrive à la rédaction avec l’annonce : 14 employés sont mis sur le carreau et la fermeture de but en blanc du site.

Les raisons avancées par la maison mère sont que les chiffres ne sont pas ceux attendus.  Buzzfeed n’a pas rempli ses objectifs avec un chiffre d’affaires de 300 millions de dollars, alors que les investisseurs en attendaient 340. Buzzfeed France doit donc être liquidé pour cause de manque de rentabilité.

Un modèle remis en question

Le modèle de Buzzfeed repose donc principalement sur la publicité, subtilement cachée à travers les articles mais aussi sur la génération massive de contenus. En effet le site produit toutes sortes d’articles du site petits listes et donc petits contenus pour rester dans la compétition. Cependant en dehors de cet aspect commercial, le site proposait également des investigations et des articles de fond, sur des thématiques actuelles, un site qui donc malgré son aspect dirigé vers la pub aborde des sujets intéressants et cruciaux.

En effet, une vraie équipe de journalistes buchait pour proposer également des sur le féminisme, sur les transgenres mais aussi des enquêtes sur le front national. 

Le modèle devient en fait de plus en plus difficile à tenir notamment à cause du changement d'algorithme de Facebook, qui jusqu'alors était sa principal source de trafic, et donc de revenus publicitaires. Il devient donc complexe de tenir l’équilibre entre contenus sérieux, investigations et petits listes et petits contenus générateurs de trafic dans une logique purement capitaliste. Buzzfeed France semble en avoir payé les frais.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK