Bruxelles Capitale – Vie et mort d’une radio de proximité

Une radio qui disparaît et se tait pour toujours, voilà un événement bien singulier auquel il est difficile de s’accommoder… Quoi de plus troublant pour l’auditeur fidèle que d’entendre le silence s’installer sur une fréquence familière, d’habitude occupée par la parole et la musique ? Une telle 'extinction de voix' se produit le 23 février 2004 à la RTBF. Ce jour-là, Radio Bruxelles Capitale cesse d’émettre définitivement, après 13 ans d’existence.

Naissance…

Lors de la rentrée de 1991, le 2 septembre très exactement, une radio de proximité fait son apparition dans le paysage médiatique en Belgique : Radio Bruxelles Capitale. Sa fréquence : 99.3 FM.

Il ne s’agit pas d’une opération cosmétique qui consiste, comme souvent, à donner un nouveau nom à une station existante mais bien d’une nouveauté, d’une radio créée de toutes pièces pour les habitants de Bruxelles et de sa périphérie.

Bruxelles Capitale : une radio prise en main par une équipe très soudée, constituée de personnalités expérimentées et de jeunes loups un peu fous. Certains sont issus du sérail ertébéen, d’autres viennent du monde des radios libres et privées.

Marc Vossen en sera l’un des animateurs, mais il sera surtout le Directeur de Bruxelles Capitale, de 1991 à 2000. Un homme d’expérience, toujours à l’écoute, qui a laissé un souvenir très marquant chez ceux qui ont travaillé avec lui.
 

Au programme

En radio, l’émission du matin, la matinale comme on l’appelle, fait partie des programmes les plus écoutés de la journée. Sur Bxl Capitale, ce rendez-vous stratégique est confié dès le début à un homme d’expérience : Jean-Pierre Hautier.

L’information occupe une place importante sur Bxl Capitale : sont diffusés sur antenne les éditions principales du Journal Parlé mais aussi et surtout les bulletins d’informations régionales pris en charge par la rédaction bruxelloise, matin, midi et soir. Une rédaction composée de jeunes journalistes, chapeautée par quelques personnalités plus expérimentées telles que Thierry Demeulenaere, Roland Bruneel et la rédactrice en chef Jacqueline Simon.

A ses débuts, Bxl Capitale diffuse principalement de la musique ponctuée par des bulletins d’information, sur le modèle 'Music and News' si cher à Claude Delacroix, mentor de la station bruxelloise. Au fur et à mesure, des émissions de contenu, des jeux, des divertissements, des entretiens et des interviews longs formats… font leur apparition sur antenne.
 

Ecoutez ici le premier épisode

Disparition

La trajectoire de Bruxelles Capitale sur les ondes sera brève : un peu moins de 13 ans. Bruxelles Capitale fait les frais de la réorganisation des Radios de service public initiée par la nouvelle direction de la RTBF.
La décision est sans appel : Bruxelles Capitale est intégrée, avec Fréquence Wallonie, dans une nouvelle station de proximité qui s’appellera Vivacité.

La radio bruxelloise est dissoute en février 2004. Son équipe se voit dispersée aux quatre vents, redirigée notamment vers Vivacité.
 

Une radio qui avait trouvé son public

Bruxelles-Capitale était pourtant bien implantée dans le paysage médiatique bruxellois, proposant des émissions originales, ciblées et adaptées au public urbain, avec un ton particulier et une programmation musicale soigneusement étudiée. Bruxelles Capitale avait gagné le respect et la reconnaissance des auditeurs grâce au travail d’une équipe soudée et très enthousiaste.

A l’évidence, tout cela n’a pas suffi à éviter la fermeture définitive en février 2004.

De cette brève trajectoire sur les ondes, il reste heureusement des archives et des souvenirs à la pelle, bien ancrés dans la mémoire des anciens de Bruxelles Capitale. Ils démontrent à quel point Bruxelles Capitale était une radio différente, innovante, audacieuse, qui a bousculé les habitudes et l’ordre établi dans une cité Reyers un peu ronronnante à l’époque.

Le Fantôme de la Radio vous fait écouter ce qu’était Bruxelles Capitale, racontée par celles et ceux qui l’ont animée.

Ecoutez le 2e épisode


Une réalisation d'Eric Loze, avec les archives de la Sonuma et les témoignages de Marc Vossen, Sébastien Ministru, Georges Lauwerijs, Kirsten Claeys, Régine Dubois, Erik Lenoir, Philippe De Raymaker.


 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK