Bruno Coppens - Café serré

Bruno Coppens - Café serré
Bruno Coppens - Café serré - © Tous droits réservés

Heureux de vous retrouver quoique, je viens enfin de comprendre pourquoi Laurence Bibot qui vous sert le mardi le café serré m’a demandé hier soir de la remplacer au pied levé...

C’est parce que faire un billet sur " l’influence de la dévaluation du Yuan sur l’évolution de la croissance des pays émergents et sur le flou concernant la politique monétaire de la banque centrale européenne, grand facteur de soutien du marché… C’est aussi excitant que de faire avaler une cuillère de sirop de Liège à Joseph Charlier de Verviers.

Oui, cher Philippe Ledent, je dois vous avouer d’emblée. Mon taux d’intérêt pour l’économie en général et pour la bourse en particulier est aussi élevé que celui du joueur de foot, Vandenborre pour le bon langage! Ah! Ça, y a pas à dire, à Anderlecht, votre joueur-là: Vandenborre" vous l’avez bien choisi "!
Et je dois aussi vous avouer qu’en plongeant à pieds joints dans les journaux pour comprendre le fonctionnement de la bourse, je me suis égaré tel un fonctionnaire européen cherchant à Charleroi le dossier du futur centre de cultures contemporaines …

Mais bon, si j’ai bien compris, l’économie chinoise serait en ce moment aussi molle que la libido de nos deux pandas, Xing hui hui et Hao hao… Et puis la bourse de Shanghai chute depuis quelques jours à une vitesse telle que même Usain en aurait ras l’Bolt, hop!

Les bourses dans le monde vont à vau l’eau, à Wall street, c’est l’effet domino car comme disait Elio di Rupo à une tribune de l’ONU: " les battements d’ailes d’un nœud papillon peuvent provoquer un tsunami à Quaregnon! " Tout va mal! Les Etats-démunis tirent une mine d’endettement.

En Grèce, la bourse d’Athènes, aujourd’hui, on ne sait plus trop ce qui Tsiprasse. Dorénavant, le Bel 20 est appelée l’indice déprime et le CAC 40 souffre d’un tel handicap de croissance qu’on l’a rebaptisé CAC48! Écoutez, si un seul pays risque de mettre toute la planète en péril, c’est la preuve qu’il faut éradiquer cette mondialisation qui est l’une des maladies les plus graves d’aujourd’hui car dans mon-dialisation, on entend? … Dialyse, le fait d’injecter de l’argent frais en cas d’insuffisance vénale!…

Et si nous sommes angoissés, plus que d’habitude, c’est que les Chinois ont le sens des affaires! Souvenez-vous des matches truqués au foot " vous l’avez bien choisi ! " Depuis la Chine, ils pouvaient prédire le score final! Les chiffres, les Chinois, ils maîtrisent, regardez leurs restaus! Leurs plats, que des numéros! Moi, je fais mon Lotto en prenant le menu principal! Le 3, le 6, le 13, le 32, le 45 et le numéro complémentaire le 23! Mais bon, pas de numéro gagnant cette fois, même si les Chinois paniquent par contre, nous, il ne faut pas paniquer car, Monsieur Ledent, Ledent c’est de l’argent, je sais pourquoi ça va mal en Chine, je sais pourquoi on a connu un lundi noir! C’est à cause de… la chèvre!

2015 dans l’horoscope chinois, l'année de la Chèvre, du bouc et la chèvre est capri, capri capricieuse, elle n’en fait qu’à sa tête! C’est marqué: avec la Chèvre, vous aurez de l’inattendu, des coups de théâtre, de l’incongru… "Des événements pas très logiques, pathologiques vous tomberont sur la tête! " Vous allez me rétorquer que je verse dans l’irrationnel! Pas du tout car l’horoscope chinois explique pas mal de choses!

Tenez, je parlais d’Elio Di Rupo: il est né en 51, il est donc lapin de métal. Et cela explique tout son parcours. Son caractère "Lapin" l’a poussé à connaître les terriers, les galeries, donc les mines, d’où le Borinage. Quant à l'élément si noble, le Métal, il le guida vers la sidérurgie, vers Arcelor. Tout son combat de socialiste était gravé dès la naissance. Bart De Wever, lui, est " chien de métal "! Didier Reynders, chien de terre. Et Bertrand Henne à mon avis doit sûrement être " dragon de feu ", vu les questions qu’il pose!

Bref… Si je parle de cela, c’est pour dire qu’il faut garder espoir, Mr Ledent, chers auditeurs! Suffit de patienter quelques mois car en 2016, cabri c’est fini et ce sera l’année du Singe! Ah! Celui-là! Le singe stimule l’esprit pour aider à traverser des périodes de stress avec aisance! Les entreprises connaîtront une période florissante et les risques d’échecs seront réduits! C’est le moment d’oser être différent pour atteindre le succès!

Donc, pas de panique, attendons février 2016, on change d’animal et les bourses remonteront! Et donc, pour nos 2 pandas-là, grâce à l’année du singe, ils trouveront peut-être le moyen de se reproduire! Je l’espère en tout cas, ce serait bien un bébé panda car vous le savez peut-être mais un bébé panda qui naît à l’étranger peut rester 4 ans dans le pays et puis rentrer en Chine et je me dis qu’un jeune né en Belgique qui pour une fois ne partirai pas en Syrie, ce serait un bel exemple pour toute notre jeunesse…

Bruno COPPENS

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK